Accueil Carrières en droit Futurs professionnels du droit (formation initiale)

Aidez les étudiants ayant échoué au CRPFA : proposez des stages !

C’est un fait, chaque année certains étudiants échouent au CRFPA. Quelles que soient les raisons de cet échec, il est important de ne pas se laisser abattre et d’aller de l’avant. D’autant plus que cet échec n’est pas toujours lié à la valeur de l’étudiant. C’est ce qu’a bien compris le cabinet EY Société d’avocats, qui pour la troisième année consécutive, a renouvellé son initiative d’aide aux étudiants en Droit de l’entreprise ayant échoué aux écrits du CRFPA .
Lors de la matinée « Rebondir sans l’examen d’entrée à l’école du barreau ! », le cabinet propose aux étudiants des débats, des tables rondes, de faire valoir leurs compétences et de rencontrer des entreprises et professionnels qui leur feront part de leur expérience et leur proposeront des stages.

Un grand nombre d’étudiants a préparé durant l’été les épreuves d’entrée à l’Ecole du Barreau. Les premiers résultats sont tombés et certains d’entre-eux se retrouvent en situation d’échec, sans l’avoir anticipé, sans être forcément de mauvais étudiants et sans solution de recours.

C’est pourquoi, le cabinet EY en cohérence avec son engagement "Building a better working world", tout en proposant des stages, a organisé le 21 novembre 2016 sa 3ème édition de « Rebondir sans l’examen d’entrée à l’école du barreau ! » .
Cet événement consiste en une matinée durant laquelle les étudiants ont l’occasion de trouver des pistes de réflexion, des éléments de solutions par le biais de tables rondes, de rencontres avec des professionnels, d’offres de stages.

PNG - 178.2 ko
Crédits photo : Christophe Rabinovici.

Lors des éditions précédentes [1] bon nombre d’étudiants présents ont eu la chance de rencontrer des entreprises et ont été recrutés pour des missions allant jusqu’à 6 mois à Paris et en région ; d’autres ont intégré un nouveau Master 2 et l’ont réussi avec brio.

La matinée du 21 novembre 2016 était ouverte aux étudiants ayant un niveau d’anglais suffisant, un niveau Master 2 et un CV.
Le nombre de place était limité à 150 candidature.
En clôture de cette matinée, le professeur Pierre Crocq, président de l’association des IEJ était présent pour parler des conséquences de la réforme sur l’examen.

En tant que responsable d’entreprise, directeur juridique, directeur fiscal, enseignant, responsable d’IEJ, ou tout autre professionnel du droit, vous pouviez participer à cette opération et être mis en valeur tout au long de la campagne. le mode opératoire est simple :

D’anciens étudiants et des avocats qui ont eux aussi connu un premier échec face au CRFPA étaient présents et ont donné des pistes pour rebondir.
Des directeurs juridiques et fiscaux, des chasseurs de tête et des acteurs de la nouvelle économie du droit ont présenté les besoins du marché.

Rédaction du Village de la Justice.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

21 votes

Notes :


Vos commentaires

Commenter cet article
  • Dernière réponse : 4 novembre 2015 à 19:05
    Le 4 novembre 2015 à 12:20 , par Gilles

    Comment s’inscrire ?

    • Le 4 novembre 2015 à 14:03 , par christophe

      Bonjour,
      L’email du contact est dans l’article.
      Cordialement,
      Village de la justice

    • Le 4 novembre 2015 à 19:05 , par stephane baller
      Comment s’inscrire ?

      Le nombre de place étant limité par notre capacité d’accueil, nous vous demandons si vous répondez aux critéres demandés par nos partenaires

      • maîtrise de l’anglais
      • M2
      • convention de stage
      • mobilité

      de bien vouloir alors déposer vos cv et lettres d’intentions/motivations en utilisant le lien suivant https://ey.taleo.net/careersection/fraeycam001/jobdetail.ftl?job=FRA000KY&lang=fr-fr

      Vous recevrez 48 heures avant l’évènement votre invitation si votre CV est retenu. Actuellement 27 stages sont proposés en directions juridiques, en directions fiscales et sur le développement du marché du droit

  • Le 4 novembre 2015 à 19:12 , par stephane baller

    « Rebondir sans l’examen d’entrée à l’école du barreau ! » - Deuxième édition
    Programme du Mercredi 25 novembre Tour First EY Société d’avocats - Accueil à partir de 8:15

    8 :30 Mot de bienvenue et de remerciements – Stéphane Baller Associé EY Société d’Avocats
    8 :40 – 9 :40 Avocat ! Une compétence d’entreprise ? Les employeurs et les recruteurs professionnels rappelleront que sans être avocat on peut aussi être un bon spécialiste du droit pour les rejoindre ou être chassés
    • Sophie Maddaloni Directeur Fiscal Groupe Technip
    • Thierry Montecatine Associé fondateur de Teamsearch cabinet de chasse spécialisé sur les segments du droit
    • Aymar de Franqueville directeur juridique du Groupe Adecco
    • Michel Gillet directeur fiscal du Groupe Vinci
    • Evelyne de la Chesnay* directrice juridique Dupont de Nemours
    • Yannick BOUCHILLOUX* directeur fiscal adjoint Groupe EDF
    9 :40 – 11 :00 Une fois, deux fois, trois fois, huit ans, plus jamais … vous pourrez vivre l’expérience de jeunes aujourd’hui avocat qui ont repassé l’examen 2 ou 3 fois, d’autres qui ont travaillé en cabinet et au bout de 8 ans ont prêté serment et enfin ceux qui ont "découvert" l’entreprise à cette occasion, par hasard, et ne l’ont jamais quittée avec bonheur !
    • Mélanie aujourd’hui responsable du reporting fiscal – Groupe L’Oréal
    • Sandra diplômée de Paris 1 qui passe en ce moment pour la deuxième fois l’examen d’entrée
    • Thoma LLM Queen Mary diplômé de Paris 2 M2 Contentieux Arbitrage aujourd’hui spécialiste Forensic Investigation & Dispute Services
    • Eugénie qui va prêter serment cette année après 8 ans chez People Advisory Services
    • Anne Laure NORMAND-BOZEC diplômée de Rennes actuellement à la direction fiscale du groupe Assystem
    11 :00 – 12 :00 - Six mois d’une vie de droit autrement ? Conformément à notre culture d’innovation et de rupture nos panélistes vous proposerons d’envisager de profiter de ce break forcé pour acquérir des expériences pleines de sens, d’aventure, d’apprentissage ou de raisons pour vivre autrement votre vie future dans le droit ... au moins jusqu’au 15 juillet prochain !
    • Philippe Wagner CEO et fondateur de Captain Contrat
    • François Fatoux délégué général de l’Observatoire pour la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise
    • Bruno Dondero Agrégé des Facultés de droit, Professeur à l’Ecole de droit de la Sorbonne Directeur du Centre audiovisuel d’études juridiques
    12 :00 – 12 :30 – Mais demain je recommence ! Le professeur François Xavier Lucas professeur à l’Ecole de Droit de la Sorbonne, Université Paris 1, directeur de l’Institut d’Etudes Judicaires Jean Domat depuis octobre 2010 vous donne ses conseils et ses suggestions pour être encore mieux préparé en septembre prochain !
    *invités pressentis

  • Le 4 novembre 2015 à 19:13 , par stephane baller
    Merci aux entreprises qui offrent une chance aux "déçus" des écrits du CRFPA

    Pour participer à cette initiative, le nombre de place étant limité à 150 quelques conditions :
    • poursuivre une carrière autour du droit des affaires et/ou de la fiscalité en entreprise,
    • être titulaire d’un diplôme de niveau M2,
    • avoir un bon niveau d’anglais,
    • accepter le partage de votre CV avec nos partenaires donateurs de stages
    • pouvoir effectuer un stage conventionné de 6 mois
    • et avant le 19 novembre déposer votre CV sous la référence FRA000KY en utilisant le lien suivant http://bit.ly/1ilVRTO.

    Si vous êtes retenu, vous recevrez par mail une invitation à nous rejoindre, au plus tard le 23 novembre, et votre CV sera diffusé aux différentes entreprises en recherche active parmi lesquelles aujourd’hui : Agapes, Air France, Association Française des Juristes d’Entreprise, Cap Gemini, Carrières Juridiques, Groupe IDI, CMA CGM, EY Casablanca, EY Société d’Avocats, HSBC, Laboratoires Bouchara Recordati, Limagrains, Legrand, Le Petit Juriste, Manitou, Pierre Fabre, RATP Développement, Servier, SNCF, Soprasteria, Teamsearch, Technip, Vinci … .

  • Le 4 novembre 2015 à 10:38 , par Bouiti Audrey
    Rebondir après l’échec !

    C’est une très belle initiative qui n’existait pas à mon époque parce que j’ai échoué deux fois à l’examen et j’étais abattu. Dans ces moments difficiles, on a besoin de comprendre que notre travail, nos études, notre énergie n’ont pas été vains. Une porte qui se ferme et peut être une autre qui s’ouvre. Il fallait que ce message vienne d’un grand cabinet d’Avocats afin de dédramatiser cet échec au CRFPA.
    Merci