Accueil Services et "Après le droit"... A côté du Droit... Le Magazine.

[Exposition] : "Présumées coupables", une vision des femmes devant la Justice.

Jusqu’au 27 mars 2017, les Archives nationales exposent pour la première fois plus de 320 procès-verbaux d’interrogatoires de femmes. Cette mise en scène inédite nous livre les propos tenus par des femmes confrontées aux juges qui les questionnent sur une période allant du Moyen-Age au XXème siècle. Elle nous propose un regard détaillé de l’histoire des femmes devant la Justice.

"Présumées coupables", cette exposition inédite des Archives nationales a notamment pour objectif de restituer l’histoire inquiétante mais intrigante du crime au féminin.

L’exposition privilégie cinq archétypes :

  • la sorcière en Europe aux 16e-17e siècles,
  • l’empoisonneuse,
  • l’infanticide,
  • la pétroleuse de la Commune de Paris,
  • la traîtresse incarnée le plus souvent par la femme tondue lors de la Libération.

Au travers d’images, d’extraits de procès-verbaux d’interrogatoires défilant sur écran, transcrits et traduits, les visiteurs découvriront des portraits de femmes anonymes jugées pour des « crimes atroces », mais aussi ceux de personnalités telles Jeanne d’Arc, La Voisin, La Brinvilliers, Violette Nozière, Arletty...

Pour celles et ceux qui n’auraient pas la possibilité de se rendre à l’Hôtel de Soubise, une visite virtuelle de l’exposition est possible. En voici le lien : Exposition "Présumées coupables", visite virtuelle.

Exposition "Présumées coupables" jusqu’au 27 mars 2017 aux Archives nationales, Hôtel de Soubise (60 rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris).
Métro : Saint-Paul, Hôtel-de-Ville et Rambuteau
Lien Internet : Exposition "Présumées coupables"

Sources :
Site des Archives nationales,
Article du journal La Croix.

Rédaction du Village de la Justice.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

13 votes