retour accueil village

Accueil Management Stratégies et Organisations

La Gestion du temps réussie pour les Avocats.

1549 lectures
- mercredi 16 janvier 2013

Un grand nombre d’avocats ont des difficultés avec la gestion du temps. Beaucoup déplorent le caractère imprévisible de leur emploi du temps et le volume des demandes clients urgentes de dernière minute. Certains ont tant d’interruptions pendant la journée qu’ils ne commencent à travailler réellement sur leurs dossiers les plus importants qu’après 18 heures. Puis ils travaillent de longues heures mais progressent peu en définitive.

Certains avocats veulent satisfaire leurs clients, ils leur promettent de rendre le travail attendu le plus tôt possible. Malheureusement, ils s’engagent généralement à la va-vite, sans vérifier au préalable les autres engagements déjà pris, et ils ne prennent pas en compte d’éventuels imprévus.

Beaucoup de ces questions affectent la productivité d’un avocat.

Voici mes dix recommandations pour une gestion efficace du temps des avocats :

1. Mettez à jour quotidiennement votre liste de tâches à faire. Bien sûr, cela exige d’abord que vous teniez une liste écrite de vos tâches à faire. Les avocats qui gardent dans leur tête leurs tâches à faire ont tendance à se sentir plus stressés et fatigués. Ils sont également plus susceptibles de prendre encore plus d’engagements, de commencer trop tard, voire d’oublier certaines choses..

2. Prioriser vos 3 tâches les plus importantes. Les avocats qui ne se focalisent pas sur ce qui est le plus important à faire dans la journée, se laissent distraire par les documents sur leur bureau ou par le dernier email. Vous ne pouvez pas vous permettre cela au vu du nombre de sujets vraiment urgents qui font également dériver vos plans au cours de la journée.

3. Déléguer autant que possible. Les avocats avertis transfèrent les tâches qu’ils n’aiment pas de leur bureau vers quelqu’un d’autre. Il y a de fortes chances, si vous procrastinez sur ces tâches, que ce ne soit pas votre point fort voire que ce soit très en deçà de votre niveau de compétence. De toute façon, c’est mieux pour vous et vos clients si vous pouvez déléguer ces tâches.

4. Identifier les activités qui passent à la trappe chaque semaine. Les avocats efficaces adoptent une approche stratégique. Cela inclut prendre du recul régulièrement pour évaluer où ils en sont. Que ce soit au début ou à la fin de la semaine, faire une revue rapide de tous vos dossiers. Rattrapez ce que vous avez laissé de côté et faites un plan pour la semaine à venir.

5. Gardez une heure productive et sacrée sans interruption. Les avocats qui laissent les autres interférer dans leur agenda, ont du mal à finir quoi que ce soit, et augmentent inutilement le temps facturé au client du fait d’un manque d’efficacité dans leur travail. Vos collègues et vos clients peuvent vraiment se passer de vous pendant une heure par jour.

6. Limitez les retours d’appels téléphoniques et la consultation de vos emails à deux fois par jour. À moins que ces appels et emails ne soient en rapport avec un dossier chaud sur lequel vous travaillez en ce moment, ils vous distrairont. Regroupez tous vos appels téléphoniques et la gestion de vos emails en même temps lorsque vous aurez généralement besoin d’une pause par rapport à la concentration requise par vos dossiers. Donnez à votre assistante un script qui prévoit l’heure à laquelle votre correspondant peut s’attendre à ce que vous le rappeliez ou lui répondiez par email. La plupart des clients sont satisfaits dès qu’ils savent le moment de la journée où vous les contacterez.

7. Suivez tout votre temps de travail, qu’il soit facturable ou non. Certains cabinets demandent à leurs avocats de présenter au moins huit heures d’activité par jour. Le suivi de l’ensemble de votre temps de travail vous permet de rester honnête avec vous-même et vous montre là où vous perdez du temps.

8. Formez vos collaborateurs à faire un travail plus complexe. Les avocats les plus efficaces reconnaissent l’importance d’investir dans le développement de ceux qui les aident. Les avocats qui disent : « C’est juste plus facile de le faire moi-même », disent aussi « J’ai la tête sous l’eau ! ».

9. Lâchez prise sur la façon dont le travail est fait. Les managers efficaces donnent des instructions claires sur les résultats escomptés et ensuite ils se retirent. Cela permet à ceux que vous supervisez de choisir les méthodes de travail qui capitalisent sur leurs talents et leurs aptitudes. Vous pouvez exiger de la qualité et de la rapidité sans micro-manager. Concentrez-vous sur votre propre travail.

10. Éliminez les clients avec qui vous n’aimez pas travailler ou référez-les à quelqu’un d’autre. Les clients difficiles ont tendance à exiger beaucoup plus d’attention que nos meilleurs clients, puis se plaignent souvent du service rendu et du montant de la facture. Ils nous laissent distraits et irrités lorsque nous nous remettons à travailler pour les clients à qui nous devrions donner le meilleur service. Portez votre attention sur ce que vous voulez le plus.

  • Est-ce que ces 10 points de productivité vous semblent difficiles à mettre en oeuvre ?
  • Êtes-vous bons pour certains d’entre eux et mauvais pour d’autres ?
  • S’agit-t-il de points d’amélioration que vous savez que vous devriez faire, mais que vous n’arrivez toujours pas à faire ?

Vous devriez peut-être avoir une aide pour vous encourager ou vous tenir responsable afin de progresser. Vous avez peut-être besoin de ressources sur la manière de vous y prendre . Vous avez peut-être besoin d’une méthode pour rendre ces routines comportementales plus intéressantes.

Je vous encourage à essayer d’expérimenter au moins l’un de ces axes d’amélioration pendant 3 semaines. Je serai ravi d’entendre comment votre expérience fonctionne.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

12 votes