Accueil Management Technologies et innovations pour les métiers du droit

Incubateur du barreau de Marseille : une belle perspective pour les avocats !

L’incubateur du Barreau de Marseille est le 2ème à voir le jour en France. Lancé sous l’impulsion du nouveau Bâtonnier Geneviève Maillet, il a pour objet principal de promouvoir l’innovation dans la profession d’avocat. Un évènement spécial est prévu le 27 mars pour cette occasion et le Village de la Justice se fait une joie d’en être un des partenaires.

A peine arrivée et déjà sur le front de l’innovation, Geneviève Maillet est convaincue de la nécessité de disposer d’une structure comme l’incubateur au sein du Barreau de Marseille. « Je travaille à la création juridique et technique de Marseille Innovation depuis 25 ans. Quand j’ai pris mes fonctions le 5 janvier 2017, il m’est apparu comme une évidence que la transformation digitale était devenue un sujet incontournable pas seulement pour la société technologique mais aussi pour toute la société et donc pour les avocats qui sont au cœur de toutes les sciences de l’homme. Automatiquement, je n’ai pas pu imaginer en devenant bâtonnier que j’allais faire l’impasse ce sur quoi je travaille depuis 25 ans, explique Madame le Bâtonnier. Je souhaite que cet incubateur favorise un accès au droit pour le plus grand nombre de personne, une réflexion ouverte aux avocats d’abord mais aussi aux professionnels du digital, et le développement des outils numériques ».

Une commission communication et numérique a été créée dès son début de mandat et a immédiatement travaillé à la création d’un incubateur Barreau de Marseille. Celui-ci a vu le jour en février avec à la manœuvre une équipe de 6 personnes : Eve d’Onorio di Méo, Sebastien Salles, Julien Ayoun, Julia Braunstein, Philippe Amram, Olivier Raynaud. Parmi elles, deux étaient finalistes du Prix de l’innovation des avocats du Village de la Justice en 2016, Sebastien Salles et Eve d’Onorio di Méo qui a par ailleurs remporté le Prix du Public pour sa plateforme EtaxFrance il y a un an.

C’est dire que le vent de l’innovation souffle bien à Marseille et que le moment était venu pour ce barreau composé en majorité de jeunes de se doter à son tour d’une structure pour sensibiliser et accompagner les avocats dans leur transformation digitale. L’incubateur a pour vocation de piloter un travail de réflexion et d’action en matière d’innovation. Il va en effet permettre de « regrouper les idées et les initiatives des avocats voulant innover en matière numérique, d’organiser des rencontres et créer des liens avec des acteurs économiques, techniques mais aussi de sensibiliser tous les acteurs au respect des règles déontologiques » explique Sébastien Salles. Il pourra ainsi soutenir et aider les avocats « qui envisageront de prendre le virage numérique du XXIème siècle, que ce soit pour innover au sein de leur cabinet ou au travers de legaltech qu’ils ont la possibilité d’inspirer ou de créer. » précise Eve d’Onorio di Méo.

Mais au-delà de cette mission de pédagogie et d’accompagnement, l’incubateur « s’inscrira également dans une réflexion nationale à mener avec l’Incubateur du barreau de Paris et de Lyon, le CNB et les incubateurs à venir. L’Incubateur du Barreau de Marseille a vocation également à s’ouvrir au monde de l’entreprise en replaçant l’avocat comme un acteur essentiel de l’économie. » poursuit Eve d’Onorio di Méo.

Et pour lancer cette belle initiative, un évènement est organisé le 27 mars à la Maison de l’avocat à partir de 14 heures. 3 ateliers se succèderont sur les thèmes : Innovation et déontologie, Stratégie digitale des cabinets d’avocats et, État des lieux des innovations des avocats et des legaltech. Ils seront suivis d’une conférence plénière sur les enjeux de la transformation digitale et la présentation des missions de l’Incubateur du Barreau de Marseille.

« Ce sera une belle journée, s’enthousiasme Sébastien Salles. Elle attise déjà beaucoup l’intérêt de nos confrères et des acteurs économiques. Le lancement de cet incubateur manifeste la volonté du Barreau de Marseille de devenir un acteur central dans l’innovation juridique portée au service du justiciable. »

Nous lui souhaitons beaucoup de succès.

Plus d’infos : https://www.barreau-marseille.avocat.fr/upload/2017/actualites/27-mars-2017-lancement-de-l-incubateur.pdf

Laurine Tavitian
Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

31 votes

Article lié :