Accueil Mairie du Village Les Habitants du Village Prestataires de services et Solutions pour les professions du (...) Groupe Revue Fiduciaire

Les professionnels du droit et du chiffre peuvent enfin créer une société pluri-professionnelle d’exercice.

568 lectures

L’ordonnance 2016-394 du 31 mars 2016 a autorisé la création des sociétés multiprofessionnelles appelées « sociétés pluri-professionnelles d’exercice (SPE) » pour l’exercice en commun de neuf professions limitativement énumérées parmi celles d’avocat, d’avocat au Conseil d’État et à la Cour de cassation, de commissaire-priseur judiciaire, d’huissier de justice, de notaire, d’administrateur judiciaire, de mandataire judiciaire, de conseil en propriété industrielle et d’expert-comptable (loi 90-1258 du 31 décembre 1990, art. 31-3).

Dernière mise à jour : 19 mai 2017

Le décret attendu pour permettre l’application de cette nouvelle structure aux professions concernées est paru. Il détermine les règles propres à ce type de structure en ce qui concerne :

  • leur constitution, leur fonctionnement et leur liquidation (art. 2 à 23) ;
  • l’activité des professionnels au sein de la société (exigences relatives au contrat conclu avec le client) (art. 24 à 26) ;
  • les contrôles exercés sur la société par les différentes autorités et ordres professionnels (art. 27 et 28) ;
  • la tenue des comptabilités, la présentation des documents comptables et le maniement des fonds confiés à la société (art. 29) ;
  • et leurs obligations d’assurance (art. 30-31).

Ce décret ne s’applique pas aux sociétés civiles professionnelles. Notons à ce titre qu’un décret spécifique fixe la majorité requise pour la transformation d’une SCP en SPE ou pour la participation d’une SCP à la constitution d’une telle société (décret 2017-795 pris pour l’application de l’article 27 de la loi no 66-879 du 29 novembre 1966).

Les dispositions réglementaires applicables aux sociétés exerçant une seule des professions précitées sont applicables aux sociétés pluri-professionnelles exerçant notamment cette profession.

Sous la même réserve, lorsque ces dispositions règlementaires sont spécifiques à une forme sociale, elles s’appliquent aux sociétés pluri-professionnelles d’exercice constituées sous cette forme.

En cas de conflit entre les dispositions réglementaires spécifiques à chaque profession pour une même forme sociale, et dans le silence du présent décret, il est fait application des règles de droit commun applicables à la forme de société civile ou de société commerciale choisie par la société pluri-professionnelle d’exercice.

Sont parus six autres décrets du 5 mai 2017 concernant l’exercice de chaque profession par l’intermédiaire des associés d’une SPPE (décret 2017-796 pour les administrateurs ou mandataire judiciaires, décret 2017-797 pour les conseils en propriété industrielle, décret 2017-798 pour les avocats au Conseil d’État ou à la Cour de cassation, décret 2017-799 pour les experts comptables et décret 2017-800 pour les huissiers de justice, notaires et commissaires priseurs et décret 2017-801 pour les avocats).

Source : Dépêches Revue Fiduciaire.

https://boutique.grouperf.com

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

11 votes