Accueil Actualités juridiques du village Vie des professions du droit

Remise des « Trophées Pro Bono 2015 » des avocats.

Le 12 octobre 2015, au sein de l’Hôtel de Ville de Paris, s’est tenue la 4ème édition des « Trophées Pro Bono ». Cet événement est l’occasion pour le barreau de Paris par le biais du fond de dotation « Barreau de Paris Solidarité » de mettre en avant l’ensemble des initiatives bénévoles des avocats et de rappeler l’implication de ces derniers auprès des personnes en situation de fragilité.

Depuis 4 ans maintenant, Les Trophées Pro Bono récompensent des avocats ou des cabinets d’avocats qui, de façon bénévole, ont à cœur de se rendre utiles aux populations défavorisées.« Etre présent dans les zones de non-droit, développer auprès des jeunes la culture juridique, mettre au profit de petites structures l’ingéniosité et l’innovation juridique » sont des enjeux essentiels pour le fonds « Barreau de Paris Solidarité ».

JPEG - 440.6 ko
"Trophées Pro Bono" édition 2015

Cette année 38 dossiers ont été déposés en vue d’être récompensés allant de la défense des droits de l’homme, des réfugiés, de l’environnement, de la diversité, de l’égalité, du partage des richesses.

Voici les lauréats pour cette édition 2015 :

- Le trophée Henri Leclerc :

PNG - 323.8 ko
Sarah Kouchad lauréate 2015 du "Prix Henri Leclerc".

Le trophée a été remis à Sarah Kouchad [1] par l’éminent avocat Henri Leclerc, pour l’accompagnement par l’Association Réseau des Entrepreneurs Citoyens (REC) des porteurs de projet dans le domaine de l’économie sociale et solidaire ainsi que des entreprises ayant un impact social ou environnemental dans les zones urbaines sensibles et en Ile-de-France.

- Le trophée en solo :

JPEG - 199.6 ko
Delphine Boesel, lauréate 2015 du "Prix en solo".

Il a été remis à Delphine Boesel [2] pour l’ action de l’Observatoire International des prisons en faveur du respect des droits de l’Homme en milieu carcéral et d’un moindre recours à l’incarcération. Les personnes détenues, leurs familles et leurs proches, tous les intervenants en détention et donc les avocats peuvent ainsi trouver des informations concernant leurs droits auprès de l’Observatoire.

- Les trophées en équipe :

Un premier trophée a été décerné au cabinet Linklaters pour ses actions solidaires en faveur l’insertion et la réinsertion de personnes en difficulté dans le monde de l’entreprise et la vie économique à travers des actions d’éducation, d’accès à l’emploi et d’accompagnement vers l’entreprenariat.

Un second trophée en équipe a été remis au cabinet Paul Hastings (bureau de Paris) pour la rédaction du manuel pratique "Defence Handbook for Jounalists and Bloggers" à l’attention des journalistes et blogueurs . Ce manuel apporte un éclairage sur les normes juridiques internationales protégeant leurs libertés d’information et d’expression dans le monde.

- Le trophée spécial du jury :

Ce prix spécial du jury a été attribué au Collectif pour les avocats en danger, dirigé par Christophe Pettiti, pour la rédaction du livre l’IDHAE "200 avocats assassinés, emprisonnés, persécutés dans le monde". Cet ouvrage a vocation à faire connaître auprès des professionnels du droit, des barreaux, des ONG et des pouvoirs publics, la situation de ces 200 avocats en danger dans le monde en raison de leurs activités professionnelles.
 
 
Cette 4ème édition des « Trophées Pro Bono » a récompensé de belles et fortes actions. Mais les autres projets présentés par les candidats sont d’une qualité tout aussi exceptionnelle que celle des lauréats.
Toutes ces initiatives sont d’une importance capitale afin que les plus démunis puissent bénéficier des mêmes droits que les « puissants », un fondement de la profession d’avocat...

Crédits photos : Alexandra Lebon pour OAD.

Rédaction du Village de la justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

16 votes

Notes :

[1Sarah Kouchad, co-fondatrice de l’association Réseau des entrepreneurs citoyens (REC).

[2Delphine Boesel, Présidente de l’Observatoire International des prisons.

Article lié :


Vos commentaires

Commenter cet article