Accueil Mairie du Village Les Habitants du Village Prestataires de services et Solutions pour les professions du (...) Nuance

Une productivité freinée par la lourdeur des tâches administratives.

562 lectures

Au cours des dernières années, les frais engagés pour la rédaction de contrats, de comptes rendus d’audience ou de dossiers relatifs à une instruction judiciaire n’ont cessé d’augmenter. Cette tâche, souvent confiée à des secrétaires ou des services externes, constitue une perte de temps et un manque à gagner considérable.

Aujourd’hui, de nombreux cabinets juridiques et services juridiques d’entreprise repensent leurs pratiques internes en vue de maintenir leur compétitivité.

Comment réduire les coûts de personnel, accroître la productivité des équipes et faire en sorte qu’elle se concentre sur des activités lucratives ?

Pourquoi imposer à une secrétaire juridique qualifiée de retaper des documents alors qu’elle pourrait effectuer d’autres tâches qui mettraient à profit ses véritables compétences ?

Comment accélérer la création de documents, et ne plus avoir à attendre leur transcription, afin de gagner en efficacité et en rapidité ?

Imaginez qu’il soit possible de créer des contrats et des comptes-rendus détaillés, entièrement à la voix et en un clin d’œil !

Pensez aux gains de productivité que vous pourriez réaliser si votre personnel administratif se limitait à relire des documents au lieu de les retaper entièrement…

Aujourd’hui, des milliers de professionnels du secteur juridique utilisent la reconnaissance vocale Dragon pour réduire le temps nécessaire à la création de l’ensemble de leurs documents. Dépositions, plaidoiries, contrats, instructions et courrier de : tous peuvent être créés à la voix, 6 fois plus rapidement qu’avec un clavier.

Avec Dragon, les employés de services juridiques peuvent accélérer la création de documents, réduire les coûts de transcription et automatiser les tâches répétées à longueur de journée, sans modifier pour autant les processus de travail dans le système d’information existant.

Cliquez ici pour en savoir plus...

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

11 votes