Accueil Carrières en droit Métiers du droit Le Droit et vous !

Du Droit à la plaisance...

Jérôme Heilikman, juriste, a créé un site internet dédié au droit et à la plaisance. Il concilie ainsi sa passion et son métier...Rencontre...

La plaisance apparaît bien souvent aux yeux du public comme une activité sportive à connotation estivale. Toutefois, cette activité peut être menée à titre privé ou professionnel.

La navigation de plaisance est devenue un métier à part entière et exige une grande connaissance de la mer et de la navigation que le plaisancier occasionnel n’a bien souvent pas pu acquérir (commander des voiliers de grande plaisance, transporter des passagers, pratiquer le charter, le convoyage, le louage... autant d’activités alliant l’art de la navigation, la connaissance de la mer et la gestion des hommes).

L’association Legisplaisance a vocation à faciliter la rencontre entre deux mondes souvent méconnus et pourtant intrinsèquement liés :
l’activité nautique de la plaisance et l’univers juridique. Plus spécifiquement, le plaisancier est à la croisée des chemins du droit terrestre et du droit maritime, mi-terrien, mi-marin.

Allier le droit et à la plaisance, c’est faciliter la connaissance et l’appréhension des règles de navigation mais également de toutes les opérations juridiques qui gravitent autour de cette activité...

Jérôme Heilikman, faut-il être un peu juriste quand on est plaisancier aujourd’hui ?

"Le droit maritime est ce qu’on pourrait appeler un "serpent de mer" tant la réglementation est éparse, complexe et spécialisée. Si les professionnels du droit peinent à éclaircir les règles, il va s’en dire qu’un plaisancier risque fort de se noyer dans cet océan législatif en perpétuel effervescence.

C’est pourquoi, si le plaisancier souhaite se raccrocher un îlot juridique salvateur, il lui incombe de connaître quelques bribes de législation que ce soit lors de la conclusion d’un contrat de vente d’un bateau, d’un contrat de location ou encore lors d’un abordage afin de cerner au mieux ses droits et ses devoirs...

Comme bon nombre de domaines, la plaisance n’échappe pas à la judiciarisation de notre société et dans un milieu aussi hostile par nature pour l’homme, notamment pour le plaisancier, "ce terrien au pied marin", il importe de l’accompagner et de vulgariser un droit assez obscur.

Finalement, le juriste est pour le plaisancier, ce que le phare est au navire..."

Quel est le bilan de l’association Légisplaisance à ce jour ?

"Depuis la création du site en 2012, la fréquentation des internautes n’a cessé d’évoluer, encouragé par la création d’une rubrique de questions juridiques et de dossiers interactifs relatifs à l’avenir de la plaisance (gestion des ports, navires en fin de vie, filières eco-responsable etc...).

Il en est de même s’agissant du fil d’actualité de la page Facebook de l’association.

Enfin, l’un des projets phares de l’association est en train de se concrétiser avec la publication à l’occasion des principaux salons nautiques du mois de septembre/octobre 2014 d’un ouvrage juridique et didactique à destination des plaisanciers et des professionnels du monde du nautisme. Cet ouvrage est écrit par un collectif d’une vingtaine de spécialistes en droit maritime et se composera de fiches thématiques s’adressera aux plaisanciers et aux industries du monde du nautisme.
Dans l’attente de la parution de ce guide pratique de la plaisance, l’association legisplaisance et la revue de référence Voiles&Voiliers ont conclu un partenariat avec la publication chaque mois d’un extrait des futures fiches de l’ouvrage..."

http://www.legisplaisance.fr
Facebook :http://www.facebook.com/legisplaisance

Jérôme Heilikman est co-fondateur et président de l’association Legisplaisance.
Titulaire d’un Master de Droit et Sécurité des Activités Maritimes et Océaniques (2010) et après quelques stages en Cabinets d’avocats spécialisés en droit maritime, il est aujourd’hui Chargé d’études juridiques à l’Établissement National des Invalides de la Marine - Service juridique.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

14 votes