Offres d'emploi, de collaboration et stages du Village de la Justice

 


4451 Annonces en ligne
16967 Candidats actifs *
2753 Recruteurs récents *

 DĂ©jĂ  inscrit ?

Juriste « transition énergétique »(H/F)

Offre d'emploi : Juriste « transition énergétique »(H/F)

  • Recruteur : Commission de rĂ©gulation de l'Ă©nergie
  • PubliĂ© : 01/08/2022
  • RĂ©gion : Paris 08 (Ile de France)
  • Type de contrat : C.D.D.
  • SpĂ©cialitĂ©s : Droit Ă©conomique/droit de la rĂ©gulation
La Commission de régulation de l’énergie (CRE) concourt au bon fonctionnement des marchés de l’électricité et du gaz naturel au bénéfice des consommateurs finals dans le cadre de la construction d’un marché européen et en cohérence avec les objectifs de la politique énergétique française.

La direction des affaires juridiques (DAJ) a pour mission de veiller à la sécurité et à la régularité juridique des délibérations de la Commission et des décisions du Comité de règlement des différends et des sanctions (CoRDiS) de la CRE.

Le département « Transition énergétique » de la direction des affaires juridiques est au cœur du développement des énergies renouvelables à la CRE. Il est le garant de la sécurité juridique des dispositifs de soutien à la production à partir de sources d’énergie renouvelable ou de cogénération (appels d’offres, tarifs d’achat, etc.) sur le territoire métropolitain et dans les zones insulaires. Il assure également la régularité juridique des décisions et avis pris en matière de raccordement aux réseaux (électricité et gaz, IRVE, bac à sable réglementaire notamment).

ACTIVITES PRINCIPALES DU POSTE

Au sein de la direction des affaires juridiques, et sous l’autorité du chef du département Transition énergé-tique, le ou la chargée de mission contribuera aux activités suivantes :
 
-concourir à la sécurisation juridique des travaux du département relatifs :
• aux travaux de la CRE en matière d’énergies renouvelables (travaux sur le développement du pho-tovoltaïque, de l’éolien terrestre et en mer etc…) ;
• aux travaux de la CRE s’agissant des zones non interconnectées ;
• aux questions de raccordement aux réseaux (barèmes de raccordement, procédures de raccorde-ment, codes de réseaux, IRVE, etc…).
 
-réaliser, en tant que de besoin, des études juridiques portant sur les sujets traités par le département ;
 
-participer, en lien avec le département Contentieux, à l’instruction des recours gracieux et contentieux diri-gés contre les décisions de la CRE.
 
COMPETENCES ET QUALITES REQUISES

- Bonnes connaissances en droit public et/ou droit de la régulation ; connaissances en droit de l’énergie appréciées
- Capacité d’analyse et de synthèse sur des sujets à technicité élevée
- Aptitude au travail en équipe, rigueur, sens de l’organisation et autonomie

PROFIL DU CANDIDAT
 
- Formation : bac + 5, diplômé(e) d’un master en droit public/ droit économique ou régulation
- Expérience souhaitée : première expérience dans le secteur de l’énergie souhaitable (administration, entreprises, cabinet d'avocats, AAI)
 
Description de l'annonce :

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) concourt au bon fonctionnement des marchés de l’électricité et du gaz naturel au bénéfice des consommateurs finals dans le cadre de la construction d’un marché européen et en cohérence avec les objectifs de la politique énergétique française.

La direction des affaires juridiques (DAJ) a pour mission de veiller à la sécurité et à la régularité juridique des délibérations de la Commission et des décisions du Comité de règlement des différends et des sanctions (CoRDiS) de la CRE.

Le département « Transition énergétique » de la direction des affaires juridiques est au cœur du développement des énergies renouvelables à la CRE. Il est le garant de la sécurité juridique des dispositifs de soutien à la production à partir de sources d’énergie renouvelable ou de cogénération (appels d’offres, tarifs d’achat, etc.) sur le territoire métropolitain et dans les zones insulaires. Il assure également la régularité juridique des décisions et avis pris en matière de raccordement aux réseaux (électricité et gaz, IRVE, bac à sable réglementaire notamment).

ACTIVITES PRINCIPALES DU POSTE

Au sein de la direction des affaires juridiques, et sous l’autorité du chef du département Transition énergé-tique, le ou la chargée de mission contribuera aux activités suivantes :
 
-concourir à la sécurisation juridique des travaux du département relatifs :
• aux travaux de la CRE en matière d’énergies renouvelables (travaux sur le développement du pho-tovoltaïque, de l’éolien terrestre et en mer etc…) ;
• aux travaux de la CRE s’agissant des zones non interconnectées ;
• aux questions de raccordement aux réseaux (barèmes de raccordement, procédures de raccorde-ment, codes de réseaux, IRVE, etc…).
 
-réaliser, en tant que de besoin, des études juridiques portant sur les sujets traités par le département ;
 
-participer, en lien avec le département Contentieux, à l’instruction des recours gracieux et contentieux diri-gés contre les décisions de la CRE.
 
COMPETENCES ET QUALITES REQUISES

- Bonnes connaissances en droit public et/ou droit de la régulation ; connaissances en droit de l’énergie appréciées
- Capacité d’analyse et de synthèse sur des sujets à technicité élevée
- Aptitude au travail en équipe, rigueur, sens de l’organisation et autonomie

PROFIL DU CANDIDAT
 
- Formation : bac + 5, diplômé(e) d’un master en droit public/ droit économique ou régulation
- Expérience souhaitée : première expérience dans le secteur de l’énergie souhaitable (administration, entreprises, cabinet d'avocats, AAI)
 

Informations complémentaires :
  • RĂ©fĂ©rence Ă©ventuelle de l'annonce : CRE 19-22-DAJ
  • AnnĂ©es d'expĂ©rience professionnelle : 0 Ă  moins d'1 an
  • DurĂ©e de contrat (si CDD ou intĂ©rim ou stage) : 12 MOIS
  • Niveau d'anglais demandĂ© : Usuel
  • Adresse web du Recruteur : https://www.cre.fr/Pages-annexes/Recrutement
  • Fonction : Juristes
Exemples de profils pour ce type de poste:

Voici un extrait des profils membres du Village de la justice pour ce type de poste...

Année(s) d'expérience. Revenu brut annuel Taille de l'entreprise Région
De 3 ans Ă  moins de 6 ans23000 euros501 Ă  1000 personnesParis (Ile-de-France)
Plus de 20 ans70000 eurosPlus de 5000 personnesIle-de-France (hors Paris)
Plus de 20 ans62000 eurosPlus de 5000 personnesParis (Ile-de-France)
Plus de 20 ans80000 euros7 Ă  10 personnesParis (Ile-de-France)
De 3 ans Ă  moins de 6 ans35000 euros251 Ă  500 personnesIle-de-France (hors Paris)
[ Voir tous les profils ]

LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs