Accueil Mairie du Village Les Habitants du Village Prestataires de services et Solutions pour les professions du (...) Nuance

Comment les professionnels du secteur juridique peuvent-ils tirer parti de la reconnaissance vocale ?

417 lectures

La reconnaissance vocale s’avère particulièrement utile pour tous les professionnels du secteur juridique dont la productivité est considérablement altérée par le cycle interminable Dictée - Transcription- Révision - Edition.

Ceux d’entre eux qui ont déjà l’habitude de dicter des documents et de les faire transcrire pourront continuer à le faire sans avoir à modifier leur flux de travail.

Cependant, grâce à Dragon Professional la dictée est transcrite automatiquement ce qui accélère considérablement l’interaction avec l’assistant juridique en charge de la transcription. Le système de reconnaissance vocale transfère le fichier texte transcrit et/ou le fichier audio synchronisé à un assistant juridique. Au lieu de retranscrire le texte en partant de rien, l’utilisateur ou son assistant ouvre le fichier transcrit, écoute la dictée enregistrée associée tout en suivant le texte à l’écran, et effectue dans le même temps ses corrections.

Toutes les corrections apportées par l’assistant sont ajoutées au profit du locuteur (dans le cas des profils centralisés) afin d’améliorer la précision des transcriptions futures. L’utilisation d’un logiciel de reconnaissance vocale peut réduire considérablement les délais de transcription classique. Si la retranscription est effectuée au sein du cabinet, l’utilisation d’un logiciel de reconnaissance vocale libère le personnel et lui permet d’effectuer d’autres tâches plus lucratives. Si la retranscription est sous-traitée auprès d’un organisme externe, des économies de coûts peuvent être réalisées.

Un cabinet ou un service juridique peut utiliser Dragon Professional pour créer « un agent de transcription automatique ». Grâce à cet outil, le système peut surveiller automatiquement l’arrivée de fichiers audio dans un dossier spécifique. Dès lors qu’un fichier audio est copié, le système le convertit automatiquement en fichier texte. L’agent peut être configuré pour générer un fichier audio associé au texte converti, afin que les correcteurs puissent réécouter la dictée tout en relisant les documents transcrits.

Pour en savoir plus cliquez ici

www.nuance.fr

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

4 votes