Accueil Management Technologies et innovations pour les métiers du droit

L’Open Law forum a lancé 6 mois d’innovations pour les données juridiques.

Dans le cadre de l’Open World Forum s’est tenu (30 et 31 octobre à Paris) l’Open Law ("le droit ouvert") avec notamment un concours de développements innovants, autour d’ "Hackathons" [1].

Voici une nouvelle série d’initiatives orientées vers le droit ouvert et le partage. Le Village de la Justice, qui propose déjà de nombreux articles sur ces sujets et des Prix de l’innovation, participe évidemment cette fois encore.

Open Law est un programme de cocréation juridique organisé par l’Open World Forum (OWF), la Direction de l’information légale et administrative (DILA), Etalab et le NUMA et lancé le jeudi 30 octobre 2014 lors de l’Open World Forum 2014, et qui durera 6 mois.

Placé sous le signe de l’innovation et de la collaboration, il a vocation a être alimenté durant toute une année par une multitude d’événements périodiques permettant d’approfondir, préfigurer et prototyper les différents projets et scénarios de services susceptibles d’être coconstruits.

Le programme s’appuie sur les jeux de données récemment diffusés en Open Data en France et a pour ambition de stimuler et dynamiser la réutilisation des données juridiques dans le cadre d’une innovation juridique collaborative et ouverte qui réunit le secteur public et privé.

Les objectifs de ce programme sont de :

  • réfléchir à l’exercice, la place et les pratiques entourant le droit dans notre société numérique ;
  • rendre plus accessibles certains jeux de données juridiques nouvellement ouverts ;
  • créer une communauté de « hackers (coconstructeurs) du droit » ;
  • mener des expérimentations autour du cadre juridique de ce type d’événement qui regroupe des acteurs de tout milieu.

De nombreux professionnels étaient présents lors des premiers ateliers de co-création : avocats, juristes, entrepreneurs, développeurs, éditeurs et amateurs du droit.
Réunis en petits groupes, tous ont participé à la réflexion sur différents projets et scénarios de services susceptibles d’être co-construits et / ou améliorés.

JPEG - 39.9 ko
Des experts et praticiens du droit cogitent !

Concernant le défi [2] proposé par le Village de la Justice, plusieurs pistes et sujets intéressants ont émergé...

  • Amélioration de nos services en ligne (espace emploi) pour les candidats et recruteurs ;
  • Statistiques améliorées sur les tendances et besoins du marché en interne de recrutement et de formation ;
  • CV vidéos et fiches métiers ;
  • Intégration des données récemment ouvertes en open data (offres d’emploi fonctionnaires et contractuels) ;
  • Création d’un labs avec ouverture de données (anonymisées) pour ouvrir le champ des possibles (legal hack des données) ;
  • Conseils sur l’ergonomie...
JPEG - 42.5 ko
Des groupes de travail par défi proposé.
JPEG - 30.8 ko
Des ateliers "les mains dans le camboui" !

La suite ? Il s’agit maintenant de passer de projets à des prototypes, de la réflexion au développement. Le suivi des projets sera effectué pendant un mois avant une présentation plus officielle début décembre, puis viendra le temps des concours développeurs et de la remise des prix...

Sujet à suivre ici : http://www.meetup.com/Legal-Innovation-Paris/

Voici les 6 premiers défis qui ont été proposés sous forme d’ateliers et de concours de développement :

  • Défi 1, la veille juridique : Comment profiter du droit ouvert pour faire évoluer sa veille juridique ? Comment enrichir les sources des éditeurs de solution de veille ? Quels sont les besoins des professionnels ?
  • Défi 2, services en ligne pour les métiers du droit : Le programme OPEN LAW le DROIT OUVERT doit être l’occasion de proposer des services numériques innovants pour le quotidien des juristes et des étudiants en droit, notamment à partir des données ouvertes ou des données mises à disposition des porteurs de projets par les partenaires. Le Village de la justice propose dans ce cadre un concours de développement.
  • Défi 3, l’accès au droit en mobilité : Le programme OPEN LAW le DROIT OUVERT doit être l’occasion de proposer des services numériques innovants pour favoriser l’accès au droit en mobilité et proposer des solutions innovantes à partir des technologies mobiles.
  • Défi 4, la vulgarisation et la compréhension du droit : Le programme OPEN LAW le DROIT OUVERT doit être l’occasion de développer les missions de service public de la DILA pour renforcer l’accès au droit sur Internet et développer un service public de la vulgarisation du droit (à l’image de l’offre existante au Québec et en Belgique notamment).
  • Défi 5, Linked data juridique : Le programme OPEN LAW le DROIT OUVERT doit être l’occasion d’avancer concrètement sur les sujets du web sémantique juridique et du web des données juridique. Plusieurs programmes sont en cours pour rendre interopérables les données juridiques européennes, nationales et locales. Le programme doit également permettre aux principaux industriels du secteur de travailler sur les modèles économiques et à la DILA de définir son positionnement comme administration française de référence pour l’information légale dans ce nouvel environnement technologique.
  • Défi 6, le cadre juridique de la co-création numérique : Comment sémantiser le droit pour le rendre compréhensible par la machine et rénover son application dans l’environnement numérique ? Comment garantir la faisabilité juridique des croisements de données ( big data mash-up) ? Comment adapter le droit aux usages ?
PDF - 46.7 ko
L’information complète sur l’événement.

Suivez ce sujet les prochains mois sur le Village... et pourquoi ne pas participer ?

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

15 votes

Notes :

[1Evénement lors duquel des développeurs se réunissent pour faire de la programmation informatique collaborative, sur plusieurs jours. Dans notre cas, en collaboration avec des experts, des innovateurs, de professionnels du droit etc.

[26 défis étaient proposés, voir en bas d’article.

Article lié :