Accueil Actualités juridiques du village Droit fiscal et douanier

L’exonération fiscale totale en dehors des paradis fiscaux, par Eric Vigneron

Depuis quelques mois et de manière accélérée depuis quelques semaines, la fiscalité et plus particulièrement la défiscalisation et les paradis fiscaux semblent devenir la cause majeure des difficultés financières actuelles et constituent à nouveau un sujet de rédaction sans limite pour les journalistes.

s’il est vrai que les paradis fiscaux présentent un visage peu en adéquation avec la morale et le bon sens financier et des affaires, il existe néanmoins en dehors de ces pays "sans loi fiscale" des pays tout à fait civilisés, qui ne figurent nullement sur la liste noire des paradis fiscaux et qui pourtant constituent une niche fiscale extraordinaire, au moins durant quelques années, où il n’y a aucun impôt à payer malgré l’existence d’un code général des impots aussi touffu que le code Français.

Il existe notamment un pays en Caraibes, proche des Etats Unis, qui n’est pas sur la liste des paradis fiscaux, qui dispose d’un véritable code des impôts, qui n’est pas lié à la France par une convention fiscale, ce qui présente un intérêt indéniable notamment en évitant l’échange d’informations, et qui permet à un citoyen Français qui s’y installe, d’une part de ne payer à vie aucun impôt sur ses retraites s’il s’y installe, mais également de ne payer aucun impôt sur le profit durant ses 3 premières années d’installation quel que soit le profit et du moment que ce profit est réalisé en dehors du pays considéré.

Bien évidemment pour des raisons de secret fiscal technique et de non divulgation des sources, qui ont nécessité de longues heures d’études des différents systèmes fiscaux, le nom de ce pays n’est pas dévoilé.

Mais il faut en conclusion retenir que nonobstant cette liste noire des paradis fiscaux, il existe au moins un paradis fiscal, qui n’est pas sur cette liste et qui peut être utilisé sans nullement entrainer les foudres de guerre des articles 155A, 238A, 57,209B, 182B du code des impôts destinés à lutter contre l’évasion fiscale.

Au surplus il fait bon vivre dans ce pays, la vie n’y est pas chère, la population est solidaire, importante, équilibrée et "bien dans sa peau", bénéficiant de l’aspect matériel de tout l’"American way of life", où il ne manque de rien et situé à quelques heures des Usa, tout en bénéficiant d’un système bancaire bien huilé et d’un système médical de haut niveau.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

7 votes