Accueil Mairie du Village

Les membres les plus actifs du Village de la justice récompensés, et ce qu’ils trouvent ici...

Chaque année, nous remercions les membres les plus actifs du Village de la justice. C’est l’occasion d’en savoir plus sur eux et les raisons de leur présence sur le Village... Voici le cru 2016 et les témoignages de quelques membres parmi les plus actifs, c’est derniers ne sont pas du tout virtuels...

Qu’ils publient des articles sur le blog mutualisé, participent aux forums d’entraide, aux enquêtes de notre Observatoire, diffusent des annonces diverses ou des annonces d’emploi, tous nos membres [1] capitalisent des " Points VJ ", participation après participation et toute l’année.

Les plus actifs sont remerciés par un petit cadeau (proposé par nos partenaires du Village de la justice). Après tout c’est bien normal, ce sont les membres - vous peut-être - qui font la vie du Village, aux côtés de la rédaction. Merci à eux !

C’est l’occasion de rappeler que ce site est avant tout une communauté, forte de plus de 130.000 membres actifs et plus de 1.300.000 visiteurs chaque mois, basée sur les échanges et l’information partagée. Un choix fait dès l’origine, en 1997, porteur de valeurs (en savoir plus sur notre histoire...).

Focus sur quelques membres et leurs motivations...

Honneur aux dames, nous remercions pour commencer cette année une rédactrice active :

Nathalie Dreyfus, conseil en Propriété Industrielle [2], publie de nombreux articles et recrute sur le Village de la Justice.

Elle témoigne :
"Conseil en Propriété Industrielle et expert près de la Cour d’appel de Paris et de différents Centres d’Arbitrage en matière de litiges noms de domaine, j’ai fondé mon cabinet en 2004.
En parallèle de mes activités "traditionnelles", j’ai également choisi de m’investir comme chargé d’enseignement au sein de Masters en rapport avec la Propriété Industrielle et de Masters en rapport avec le Multimedia et les Nouvelles Technologies afin de pouvoir participer à la formation de la génération montante de l’univers du droit.

Ils ont participé à cette "remise de trophées" en offrant un magnifique ouvrage sur le Droit et la Justice... Les Editions de La Martinière offre à chacun des membres actifs de cette page le nouvel ouvrage de dessins "Dans les coulisses de la Loi", magnifique ouvrage que nous vous conseillons, que vous soyez professionnel du droit ou curieux de mieux comprendre (ou de faire comprendre !) le Droit et ses processus à travers des dessins particulièrement vivants...

Merci plus largement aux partenaires du Village de la justice et des métiers du droit présents à vos côtés toute l’année !

Mes motivations pour publier des articles sur Village de la Justice tiennent à l’envie de diffuser des informations dans le domaine du droit qui est le mien sur un site convivial qui regroupent une communauté très large de professionnels du droit.
Publier des articles sur le site de Village de la Justice répond à mon envie de partager mes connaissances et mes interrogations par rapport à l’actualité juridique mais également de toucher un large public dans la communauté, me faire connaitre et faire connaitre mon cabinet.

J’utilise également le site pour pouvoir poster des annonces et recruter des candidats pour mon cabinet mais aussi pour me documenter en prenant connaissance des articles écrits par les autres membres de la communauté."

Loïc Tertrais, Avocat [3] fait partie des auteurs atypiques, avec ses articles hors des sentiers battus sur l’exercice du métier d’avocat...

"Ayant le goût de l’écriture, j’aime partager à travers mes chroniques une réflexion en marge du droit. Les publications sont aussi l’occasion d’ échanges fructueux avec des juristes d’horizons très divers.

La lecture des articles mis en ligne par des praticiens me permet par ailleurs d’approcher un domaine, une actualité ou une réforme de manière fonctionnelle.

Enfin, j’apprécie les rubriques moins juridiques (formation, management, innovation). Elles me donnent l’occasion d’élargir la vision de mon exercice professionnel et d’anticiper l’évolution des métiers du droit.".
Merci à lui de donner aussi à la communauté en publiant.

... Autre auteur régulier de notre blog et du forum récompensé cette année,...

Christophe Mollard-Courtau, Juriste, Conciliateur de Justice [4]

"Mon intérêt pour les publications du Village de la justice ? Faire connaître et reconnaître la conciliation comme mode de règlement amiable spécifique et ancien, héritier des juges de paix de 1790, mais qui a tendance à se confondre depuis quelques années, avec la médiation suite à la quasi uniformisation de leur régime juridique sous l’impulsion heureuse ou malheureuse de l’Union Européenne... Mais insister aussi, sur l’inadaptation du statut actuel du conciliateur de justice datant de 1978 et ne répondant plus aux nouveaux enjeux de la justice du XXIème siècle ni aux exigences de l’engagement citoyen au service de la justice...

Sur le forum médiation/conciliation (près de 70.000 visites) : je tente d’assurer une veille juridique sur ce thème.

Sur mon utilisation générale du site : en dehors des publications, je consulte le site, en première intention, pour rechercher des informations juridiques sur tout litige que j’ai à connaître mais aussi les offres d’emploi."

Merci à tous de vos visites et partages, et rendez-vous en 2017 pour de nouveaux gagnants parmi les plus actifs !

Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

31 votes

Notes :

[1Membres inscrits sur l’espace Membres.

[2Nathalie Dreyfus est Conseil en Propriété Industrielle, fondatrice du cabinet Dreyfus & associés, Expert près de la Cour d’appel de Paris.

[3De formation juridique & presse, Loïc TERTRAIS est avocat au Barreau de Rennes, blogueur et auteur du livre A Vélo ! Aux éditions du Jubilé Sarment en 2014.

[4Juriste généraliste et enseignant en droit, très impliqué dans le fonctionnement de la justice de proximité comme conciliateur de justice, au service de tous les citoyens avec le souhait, modestement, de tenter de renouer quelques fils entre les justiciables et non pas la justice avec un "J" mais le service public de la justice "sinistré".