Accueil Management Technologies et innovations pour les métiers du droit

Guide et observatoire permanent de la Legaltech et des start-up du droit.

A l’heure où les mots « innovation » et « legaltech » sont présents dans tous les discours relatifs au développement des entreprises et professions du droit, de nombreuses start-up ont vu le jour en développant des technologies pour le Droit. On l’a vu au Village de la Legaltech 2017, le salon français de la Legaltech, l’écosystème est très dynamique !
Le Village de la justice vous propose ici une refonte complète de notre très consulté Guide des start-up du droit, incluant déjà 183 acteurs et services, et mis à jour en permanence.

Legaltech, inscrivez-vous en ligne ici.

Les nouveaux inscrits : Agence-Juridique (25 septembre 2018)... RGPD Check (29 octobre 2018)... Hopitalex (16 novembre 2018)...

La Legaltech en France... par secteurs.

La rédaction d’actes est un des premiers domaines qui a été visé par les nouveaux acteurs des dernières années. Un domaine très attractif en ce qu’il concerne potentiellement 100% de la population et à plusieurs titres, entreprises et particuliers. L’information juridique et la mise en relation sont d’autres grands secteurs souvent couverts, mais pointent déjà les domaines avec plus de nouvelles technologies (intelligence artificielle, machine learning, prédictif...).

En bas de cette page vous pouvez consulter des informations sur chaque acteur dans notre annuaire des Legaltech. Cette page est mise à jour plusieurs fois par mois !

Les marchés visés par les acteurs de la Legaltech...

La cible des acteurs de la Legaltech s’est considérablement diversifiée en 2017, désormais presque tout le monde est concerné !

Qui sont ces acteurs de la Legaltech ?

Bien souvent de nouveaux acteurs, mais pas seulement, on observe même que les professionnels du droit se saisissent de plus en plus des nouvelles possibilités capitalistiques de société... et de la démarche d’innovation.

Où en sont-ils du lancement du service ?

De nombreux services sont déjà actifs (certains commencent même à disparaître, non référencés ici, comme dans tout marché naissant), et d’autres arrivent... la croissance du nombre d’acteurs est réelle mais l’offre est déjà là.


Voici maintenant l’Annuaire des Legaltech présentes en France par domaine :

Vous cherchez un acteur précis ? Utilisez notre annuaire !

Choisissez un domaine ou un nom de "legal service" pour consulter notre annuaire...

 OU 

EJust

"L'innovation d'eJust réside dans la résolution de différends commerciaux grâce à sa plateforme d’arbitrage entièrement digitale. Intuitive et accessible à tous,
elle guide les utilisateurs de l’écriture de la demande jusqu’à la reddition de la sentence exécutoire.
Tous les éléments de la procédure sont transmis via la plateforme et sont protégés sur des serveurs sécurisés, assurant la confidentialité : certifié ISO 27001."
Concerne > Avocats, Services juridiques d'entreprises ou collectivités, Magistrats, Entreprises en général, Grand public.

Type d'acteur > Startup. Est déjà lancé.

Fast-Arbitre

"Ce service s’adresse à toutes les entreprises, quels que soient leur taille ou leur chiffre d’affaires.
Pour rendre la procédure arbitrale accessible à toutes les entreprises, nous avons conçu une solution innovante, simple et rapide pour un coût maîtrisé (nos tarifs sont forfaitaires et sans frais cachés).
Avec FastArbitre, la procédure arbitrale se déroule en ligne et est 100% sécurisée. Nous garantissons la confidentialité et la sécurité des données."
Concerne > Services juridiques d'entreprises ou collectivités, Entreprises en général.

Type d'acteur > Startup. Est déjà lancé.

Note Techno > "En créant un centre d’arbitrage totalement dématérialisé, nous avons remplacé le code de procédure civile par un logiciel librement accessible en ligne. Les aspects processuels du droit sont remplacés par le logiciel qui guide l'utilisateur pas à pas pour documenter son litige. Il n’y a plus besoin de greffiers, ni d’audiences de procédure, c’est le logiciel lui-même qui permet d’instruire très largement le litige. C’est seulement en fin de processus que l’arbitre intervient pour trancher le litige et rendre une sentence exécutoire au niveau national et international.
"

Medicys

"Votre partenaire de médiation en ligne. Créée à l’initiative de la Chambre nationale des huissiers de justice, Médicys propose aux professionnels et aux particuliers des modes de résolution amiable des différends."
Concerne > Avocats, Services juridiques d'entreprises ou collectivités, Huissiers, Grand public.

Type d'acteur > Acteur "#traditionnel"# dédié aux professionnels du Droit, ayant déjà une offre pré-existante. Est déjà lancé.



Texte et graphes © Village de la Justice - Reproduction possible avec citation de la source et de la date (ces informations sont mises à jour mensuellement).

Rédaction du Village de la justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

553 votes

Vos commentaires

Commenter cet article
  • Dernière réponse : 3 mai à 09:15
    Le 3 mai à 09:09 , par CR

    Bonjour,
    L’ajout d’une thématique "veille juridique" avec les spécialistes de la veille ciblée serait bienvenue et très utile. En effet, via les thèmes "information juridique" ou "recherche", les occurrences ne semblent pas correspondre à ce marché spécifique.
    En avez-vous le projet ?

    • Le 3 mai à 09:15 , par Maire du village

      Bonjour,
      Nous préparons un article sur ce sujet spécifique en effet, mais le présent article se concentre surs les legaltech, peu nombreuses à s’intéresser à la veille juridique... Mais si vous avez des noms, nous sommes preneurs pour les référencer ;-)

  • Dernière réponse : 24 janvier à 18:45
    Le 23 janvier à 18:08 , par FREDERIQUE CREPAT
    Guide de la legaltech

    Bonjour,
    Ce guide me semble incomplet ! N’y figurent pas différentes Legaltech que je connais, serait-il uniquement dédié au périmètre des exposants du salon ? Auquel cas mieux vaut l’appeler catalogue des exposants.
    bien à vous,

    • Le 24 janvier à 18:45 , par Christophe Albert

      Bonjour,
      comme indiqué au début de l’article, ce sont les legaltech qui s’y référencent. 120 au lancement, déjà 151 à cet instant, de nouvelles chaque jour, donc rien à voir avec un catalogue exposants ;-)