Accueil Management Outils & techniques du professionnel du droit

Ce qu’il faut savoir sur les traductions assermentées effectuées à l’étranger...

Voici six points à vérifier avant de confier des travaux de traduction assermentée à l’étranger...

On trouve sur internet des propositions de traductions assermentées, à des tarifs parfois avantageux, effectuées par des traducteurs étrangers. Il y a en France un certain flou juridique sur la validité de ces traductions. Voici les six points qu’il est nécessaire de vérifier :

1 - Le traducteur est assermenté dans son pays (vérification plus difficile que pour un Français, où il suffit de consulter les listes sur le site de la Cour de Cassation).

2 - Ce traducteur est dans un pays de la communauté européenne (la traduction sera refusée sinon).

3 - Le demandeur (l’administration ou l’organisme qui vous demande la traduction assermentée) accepte les traductions assermentées certifiées à l’étranger. Parfois on vous demandera une légalisation supplémentaire.

4 - Le demandeur indique qu’il n’est pas nécessaire que l’original soit tamponné / signé par l’expert (à moins que vous acceptiez d’envoyer vos originaux à l’étranger).

5 - L’économie potentielle justifie risques et complications.

6 - Vous n’aurez pas besoin par la suite de cette traduction pour un autre demandeur (qui pourrait se montrer moins souple).

Si vous avez répondu négativement à une seule de ces questions, nous vous conseillons de faire appel à un traducteur assermenté inscrit sur une liste dressée par une Cour d’Appel Française, ou la Cour de Cassation.

Il est à noter que bien que les administrations françaises se montrent pointilleuses avec les traductions émanant de l’étranger, l’inverse n’est pas vrai : nous n’avons jamais eu de refus avec nos nombreuses traductions parties vers l’Espagne, l’Amérique latine et les pays francophones.

Maria Elvira Cuadrenys
Traducteur Interprète - Expert près les Tribunaux
Espagnol Catalan Français (www.gmtrad.fr)

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

8 votes