Accueil Actualités juridiques du village Société et autres thématiques...

Lancement de l’association AVIJED pour la Vulgarisation des Informations Juridiques.

Le Village de la Justice vous présente l’Association pour la Vulgarisation des Informations Juridiques et de l’Enseignement du Droit (AVIJED), qui souhaite partager le droit avec les citoyens français de façon accessible, claire et compréhensible.
Premières actions, réalisation de deux enquêtes sur le sujet pour le grand public et pour les professionnels du Droit.

Selon le Conseil départemental de l’Accès au Droit de la Loire, l’accès au droit correspond au fait que toute personne puisse connaître ses droits et ses obligations ainsi qu’être informée sur les moyens de les faire valoir ou d’exécuter ses obligations.

L’AVIJED distingue cette notion « d’accès au droit » de celle « d’accès à la justice » qui concerne l’aide à l’accès aux institutions judiciaires et aux services des professionnels du droit dans le cadre de consultation ou d’une action.

De même, l’association souligne la différence entre la vulgarisation du droit et la diffusion du droit. La vulgarisation consiste à mettre à la portée de tous des connaissances (techniques ou scientifiques) tandis que la diffusion du droit se définit comme la mise à disposition de textes juridiques et de jurisprudence.

Pourquoi créer l’AVIJED ?

Le droit, en perpétuel mouvement, affecte quotidiennement la vie des Français qui ne sont pas ou peu confrontés au jargon juridique et ne se sentent pas concernés par le droit avant de se trouver dans une situation problématique particulière. Dans une telle condition, la réaction première des individus est de rechercher seuls la solution en effectuant une recherche individuelle ou en s’interrogeant auprès de leur entourage. Or ces sources n’offrent que rarement les solutions adéquates à la résolution du problème puisque seules certaines d’entre elles mettent à disposition des informations fiables et conçues pour les citoyens.
Les français ont souvent beaucoup de mal à comprendre la Loi. De nombreuses personnes trouvent les textes compliqués, longs, impénétrables, avec la présomption d’une connaissance préalable de notions juridiques pour pouvoir les utiliser.

L’AVIJED se veut ainsi être un « traducteur juridique » pour les Français c’est à dire traduire dans un langage courant et clair avec pour objectif de permettre aux citoyens non juristes de mieux comprendre leurs droits et devoirs dans des situations spécifiques de la vie quotidienne.

PNG - 153.9 ko
La conférence de lancement...

Le Droit n’appartenant pas aux professionnels de la justice mais étant la propriété de tous, il est normal que des services et outils distincts soient élaborés afin de permettre une meilleure appropriation du droit par les Français.

Premières actions de l’AVIJD, réalisation de deux enquêtes sur le sujet pour le grand public et [pour les professionnels du droit. Les résultats des enquêtes sont maintenant disponibles (lire à ce sujet l’article "L’accès au droit et les besoins en matière d’information juridique en France, l’étude de l’AVIJED."

Présentation de l’AVIJED

Cet organisme prend la forme d’une association qui pourra évoluer pour devenir un GIE ou une fondation. Il aura une personnalité juridique propre et ne sera pas ainsi une « sous branche » du ministère de la Justice ou de tout autre organisme public ou privé. Toutefois, cet organisme proposera de conclure des partenariats avec les acteurs de la Justice afin de profiter d’échanges enrichissants.

La principale mission de l’association est donc d’informer les Français sur leurs droits et leurs obligations. A cette fin, elle va éditer et créer plusieurs supports d’informations et mettre à la disposition des citoyens de l’information juridique de qualité, diffusée dans un langage simple et accessible. Elle va chercher à développer la culture juridique de la population et à proposer des programmes pédagogiques de référence au ministère de l’Education nationale et aux écoles de formation des juristes.

L’association éditera ses contenus sur des sites internet, développera des applications smartphones/tablettes, sera présente sur les réseaux sociaux. Elle produira également de nombreux contenus multimédia et audiovisuels et organisera des colloques, expositions et des concours.

Parmi les membres et partenaires pressentis de l’association figurent différents ministères, le Conseil National des Barreaux, l’Ordre des avocats de Paris, le Conseil national du notariat, l’Ecole de Formation du Barreau, l’Ecole Nationale de la Magistrature, l’Association Juriconnexion, l’Association pour le Développement de l’Informatique Juridique, mais aussi des éditeurs tels le Village de la justice, Lexbase et Legalnews.

Les membres de l’association peuvent contribuer de différentes façons :

  • participation financière au budget annuel ;
  • mise à disposition de locaux ;
  • mise à disposition de matériels (qui restent la propriété du membre) ;
  • mise à disposition de leur patrimoine immatériel (concession de droits ou mandat).

Les vidéos de la conférence de lancement sont ici, pour écouter les orateurs très intéressants sur le sujet de la vulgarisation de l’information juridique.

http://www.avijed.org

Réginald Le Plénier
Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

56 votes

Vos commentaires

Commenter cet article
  • Le 19 mars 2013 à 14:46 , par yves LE DUC
    Lancement de l’association AVIJED pour la Vulgarisation des Informations Juridiques.

    L’initiative est bienvenue et le travail à accomplir immense.
    A commencer par l’enseignement donné dans les facultés où le changement, ce n’est vraiment pas pour maintenant !
    A quand une réflexion pour revoir la méthodologie du commentaire d’arrêt.
    C’est un exemple choisi au hasard .
    Bien cordialement
    Yves LE DUC .