Avocats, notre guide pour vous faire régler en temps de crise.

La profession d’avocat fait face à un certain nombre de difficultés notamment en matière de paiement des honoraires. Les avocats et plus particulièrement les petits cabinets doivent attendre en moyenne trois mois avant de percevoir leur paiement (ce délai pourrait passer à 5 mois avec le confinement). À travers ce guide, nous vous apportons les astuces afin d’être payé rapidement et récupérer vos impayés.

Avocats : 3 à 5 mois estimés pour se faire régler pendant le confinement.

Faites comme les huissiers : proposez le paiement en ligne

Le recouvrement des impayés peut s’avérer complexe et délicat pour un avocat. Ce dernier nécessitant du temps et de l’investissement, il ne sera pas nécessairement traité en priorité. Les mesures sanitaires adoptées par notre gouvernement excluent tout échange de monnaie et déconseillent l’usage du chèque (pour éviter les déplacements). C’est pourquoi, nous vous recommandons d’envoyer vos factures par email à vos clients et d’opter pour un règlement par carte bancaire ou par prélèvement. Des solutions de paiement en ligne répondent aujourd’hui à ce besoin. Les deux références en la matière sont LawPay aux Etats-Unis et Widr Pay en France. Reconnues par les barreaux français et américains, elles sont utilisées pour leur simplicité de mise en place et d’utilisation.

Commencez par ce qui vous est dû : les impayés

Pour les économistes tels que Jacques Attali, la production mondiale (toutes activités confondues) va diminuer de 20% cette année. La recherche de nouveaux clients sera d’autant plus difficile, surtout si l’on est amené à travailler chez soi. Le recours au paiement en ligne vous permettra dans un premier temps, de régler vos paiements en attente (en moyenne 30% de la trésorerie d’un cabinet est en décalage en raison des impayés). La société Widr Pay par exemple, enregistre en moyenne des règlements dans les 48 heures avec un système de relances programmées. De plus, l’envoi de la facture par email peut s’avérer bénéfique d’un point de vue écologique mais également économique. Selon une étude menée par EY (Worldwide electronic invoicing survey), il faut compter entre 7 et 27 euros par envoi d’une facture papier alors que l’email ne revient qu’à 30 centimes.

Proposez plusieurs moyens de paiement

Si vous souhaitez uniquement recevoir des paiements par carte bancaire, vous pouvez utiliser PayPal. Cependant, l’envoi de facture se fera au nom de celui-ci. Widr Pay de son côté vous permettra d’être en marque blanche (envoi au nom du cabinet) et de proposer automatiquement plusieurs méthodes de paiement (carte bancaire, prélèvement, Apple Pay). Avec ces deux plateformes vous pouvez également proposer l’étalement de vos règlements (deux à dix fois) pour toutes vos factures conséquentes et la mise en place de prélèvements mensuels.

Programmez des relances de paiement

Habituellement, la comptabilité des cabinets d’avocats est gérée par un simple tableur type excel et les relances sont envoyées par les avocats eux-mêmes. Il est important de programmer vos rappels afin de régler rapidement les factures bloquées et en attente. Selon John Banner, dirigeant de Widr Pay, un rappel automatique envoyé sous huit jours ouvrés au lieu de trente jours ouvrés a trois fois plus de chance d’être réglé dès réception, le dossier étant encore "frais" dans la tête de l’avocat et du client.

Rappelez les pénalités dans vos factures

Le rappel des pénalités dans votre facture a pour but d’inciter vos clients à payer vos honoraires en temps et en heure. La mention : Tout retard de paiement est générateur conformément à la législation en vigueur au 1er janvier 2013 de l’article L.441-6 du code de commerce, d’une indemnité calculée sur la base de trois fois le taux d’intérêt légal en vigueur ainsi d’une indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement de 40 euros.

Utilisez les solutions de paiement évoquées dans notre guide :
Widr Pay, solution leader de paiement pour avocats, français (3% de frais bancaire, sans abonnement, marque blanche)
• PayPal, solution leader de paiement grand public, américain (3.4% de frais bancaire, sans abonnement)
• LawPay, solution leader de paiement pour avocats, américain (20€/m + 1,9-2,9% frais bancaire).

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

6 votes

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs