• 1104 lectures
  • Avril 2019
  • 0.99
 

Bail commercial #1 : le lissage du loyer en cas de déplafonnement.

Des précisions ont été données en matière d’augmentation du loyer du bail commercial dans le cadre d’un déplafonnement.


L’augmentation du loyer d’un bail commercial renouvelé est régie par des mécanismes particulièrement techniques. On rappelle ainsi que la loi du 18 juin 2014, dite « Pinel », a instauré un lissage de l’augmentation des loyers déplafonnés à hauteur de 10 % par an. L’objectif étant d’éviter au locataire de supporter des augmentations de loyer trop importantes. L’application de ce texte a, on s’en doute, engendré plusieurs questions d’ordre pratique auxquelles un avis de la Cour de cassation du 9 mars 2018 est venu apporter quelques réponses. Le point sur ces nouveautés avec Emmanuelle Chavance, avocat au sein du cabinet Opéra Avocats Associés, qui consacre une partie importante de son activité tant à la rédaction qu’aux contentieux des baux commerciaux.

Validité des clauses contractuelles dérogeant au lissage

Répondant aux interrogations formulées par le juge des loyers du tribunal de grande instance de Dieppe, la Cour de cassation a confirmé que l’étalement de l’augmentation des loyers déplafonnés prévu par la loi Pinel n’est pas un dispositif d’ordre public. Les parties peuvent donc l’exclure en stipulant une clause dans le bail privant le locataire de son bénéfice. Une décision qui a réconforté un certain nombre de bailleurs qui, dès le lendemain de l’entrée en vigueur de la loi, s’étaient empressés d’intégrer à leurs contrats une telle clause !

(...)

Lisez la suite de l’article ici.

Rédaction Village de la justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

1 vote

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs