Accueil Mairie du Village L’édito du mois

La bataille pour obtenir le qualificatif de "Google juridique" est bien lancée.

Dans cette période euphorique qui agite les acteurs du droit [1], on ne parle pas assez des prestataires des juristes et avocats, qui eux aussi se renouvellent.

Ils se lancent dans une bataille de mots pour montrer leurs ambitions, souvent en s’auto-proclamant "futur Google juridique", sous-entendant un statut de leader hégémonique qui semble être un point de mire.

Ce terme est-il autre chose qu’un élément de langage marketing ? On peut se le demander à la lueur des enjeux sur le marché du droit.

Car l’enjeu est-il dans la recherche juridique ultra-pointue que visent à fournir ces acteurs ? Google n’est pas particulièrement destiné aux professionnels et n’indexe pour le moment que peu de documentation juridique. La relative petite taille de ce marché de la recherche juridique n’intéresse d’ailleurs que peu un modèle économique "à la Google".

La vraie révolution rémunératrice est sans doute plutôt sur le marché de la rédaction et de l’assistance aux clients BtoC / BtoB, un énorme marché qui se transforme pour répondre notamment aux 50% du marché de la demande de droit qui ne sont pas encore satisfaits... Car le droit s’exercera demain de moins en moins comme aujourd’hui, c’est maintenant certain.

Et dans ce cas, il se pourrait que le "Google juridique" de demain soit donc... plutôt Google (si ce n’est lui, ce sera donc son frère...), avec ses investissements dans des startup et sa capacité à construire des outils mondiaux pertinents malgré les spécificités locales.
Les acteurs européens et nationaux qui veulent construire un leadership auront sans doute du mal à lutter... avec leurs confrères locaux qui préfèreront s’allier avec les grands, Google ou autre.
Sur de nombreux marchés, ceux qui se sont frottés à la puissance des géants ont échoué ou ont vu leur marché fondre. L’industrie du droit est donc fort logiquement en ébullition, entre craintes et rêves de lendemains chantants...

La bataille du droit s’annonce donc passionnante. Tout est à faire !

Rédaction Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

19 votes

Notes :

[1Plus de 100 entreprises se réclament de ce domaine en France, et pas moins de 3 événements liés à la Legaltech sont programmés en 15 jours de fin septembre à début octobre !