Cap sur l’égalité femmes/hommes.

L’égalité salariale est en marche. L’Assemblée nationale a adopté et amendé en première lecture le 12 mai la proposition de loi visant à accélérer l’égalité économique et professionnelle entre les femmes et les hommes.


Ce texte voté à l’unanimité par 61 députés prévoit notamment de renforcer l’obligation de publication de l’index de l’égalité, ainsi que l’accès des femmes aux postes de cadres dirigeants et aux Instances dirigeantes. Les députés ont aussi ajouté la possibilité pour la salariée enceinte de bénéficier du télétravail dans les 12 semaines précédant le congé de maternité, si ses missions le permettent.

Mais une bonne note à l’index reflète-t-elle vraiment l’exemplarité des entreprises en matière d’égalité professionnelle ? Mesure-t-on les bons écarts ?
Au-delà du salaire, c’est la qualité de vie au travail qui doit être guidée par les impératifs d’égalité, et celle-ci peut prendre un autre visage : celui de la discrimination, du harcèlement sexuel et des violences sexistes. C’est l’ensemble de la problématique que doit traiter aujourd’hui les entreprises. Il reste encore un peu de chemin à parcourir.

Liaisons sociales vous propose une journée de synthèse le 2 juillet prochain pour dresser l’état d’avancé des travaux de mise en conformité des entreprises. Regards croisés des meilleurs experts du droit du travail, de la DGT, du Défenseur des Droit, et de l’ANACT.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

1 vote

LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs