Accueil Mairie du Village Les Habitants du Village Prestataires de services et Solutions pour les professions du (...) Acheter, trouver un prestataire...

Case Law Analytics lève 2M€ pour développer à l’international sa solution d’intelligence artificielle au service de la quantification du risque juridique et judiciaire.

862 lectures

La startup Case Law Analytics, créée en septembre 2017, lève deux millions d’euros pour financer le développement international de sa solution d’intelligence artificielle au service de la quantification du risque juridique et judiciaire.

Dernière mise à jour : 12 juillet 2019

Pour financer son développement international et structurer son équipe, Case law Analytics a réalisé une augmentation de capital avec les fonds Pays de la Loire Développement (Sodero Gestion), Pays de la Loire Participation (Siparex), Innov’Allianz, Syllex (Chambre Nationale des Huissiers de Justice) et la société d’investissement Bamboo.

Case Law Analytics développe et propose aux professionnels du droit des outils d’anticipation des aléas juridiques et judiciaires. Créée fin 2017, elle est issue de travaux de recherches en quantification probabiliste du risque, intelligence artificielle et droit, menés durant 3 ans au sein de l’INRIA par Jacques Lévy Véhel, docteur en mathématiques, et Jérôme Dupré, docteur en droit. Elle a été sélectionnée et bénéficie du programme d’accompagnement de Novapuls (Sodero Gestion), et est également incubée dans l’AI Factory de Microsoft chez Station F.

Des outils d’anticipation des aléas juridiques et judiciaires.

La startup a développé une gamme de produits construits sur une collaboration étroite entre expertise juridique de haut niveau et intelligence artificielle pour anticiper les issues possibles d’une procédure judiciaire dans divers domaines du droit : commercial, civil, social, public, PI, boursier, etc. Sa technologie permet d’éviter de coûteux contentieux et de favoriser des modes de règlement amiables, plus rapides et économiques.

Une offre différenciante qui répond à un réel besoin de marché

Son point fort ? L’utilisation de l’IA pour modéliser le raisonnement juridique.

Son point fort ? L’utilisation de l’IA pour modéliser le raisonnement juridique grâce au machine learning, là où d’autres se concentrent sur l’analyse documentaire. Case Law Analytics est ainsi la seule startup qui utilise des modèles mathématiques pour procéder à une analyse scientifique des données afin de quantifier les risques de façon rigoureuse et prouvée. La plupart des modules sont développés en partenariat avec des clients référents (cabinets d’avocats, directions juridiques ou assureurs), pour répondre au mieux aux besoins d’utilisation.

L’objectif de Case law Analytics est d’investir dans le développement international et la R&D afin de transformer sa position de leader français du secteur en celle d’acteur de référence en Europe.

JPEG - 124.4 ko
Une partie de l’équipe Case Law Analytics

Cette levée de fonds va permettre à la startup d’accélérer sa croissance et à son équipe de se structurer pour atteindre d’ici trois ans une cinquantaine de personnes, datascientists, juristes, développeurs, fonctions marketing et support, commerciaux.

Case Law Analytics sera présent au Village de la Legaltech 2019, et y a d’ailleurs gagné en 2018 devant des investisseurs le Prix de la Legaltech de l’année.

https://www.caselawanalytics.com

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

14 votes