Les Chaires en droit ou l’alliance entre universités et entreprises : l’exemple de la Chaire Droit des affaires et fiscalité de Bordeaux (3/3).

On peut être attaché au modèle universitaire français et à la qualité de formation qu’il dispense tout en regrettant qu’il soit parfois déconnecté du monde professionnel et de ses problématiques. Les chaires en droit permettent de venir combler cette lacune, et de renouer le lien par ce "dispositif, financé par une ou plusieurs entreprises mécènes, visant à développer la recherche et la pédagogie dans des domaines préalablement définis en accord entre les chercheurs impliqués et les entreprises partenaires." [1].
Pour vous expliquer le fonctionnement concret de ces chaires, le Village de la Justice a choisi de vous l’illustrer par trois exemples (Lire l’épisode 1 et l’épisode 2). Ici, la chaire de droit des affaires et de fiscalité de Bordeaux.

[N.D.L.R : Petit point sémantique, les chaires ici évoquées ne s’entendent pas au sens de chaire universitaire (ou "professorale") à savoir un poste permanent d’enseignement et de recherche universitaire attribué à un enseignant, qui obtient alors le titre de professeur [2].]

Le regard universitaire.

Celui de Florence Deboissy et Laura Sautonie-Laguionie, Professeurs de droit à l’université de Bordeaux, coresponsables de la chaire.

Village de la Justice : Comment fonctionne la chaire Droit des affaires et fiscalité ?

Florence Deboissy et Laura Sautonie-Laguionie : La chaire permet d’unir autour d’un même projet les mécènes et les universitaires. Nos mécènes sont la société Vivendi, les cabinets d’avocats Archers, Bredin Prat, Darrois Villey Maillot Brochier, Deloitte/TAJ, FIDAL, Lexco, Mayer Brown, Rivière Avocats Associés et le groupe d’assurance mutualiste Covéa.

Florence Deboissy

La chaire dispose d’un comité de pilotage constitué de représentants de l’université de Bordeaux, des mécènes et de la Fondation. Ce comité assure le pilotage organisationnel, la co-construction du programme d’activités, le suivi des dépenses et la communication.

Ces temps d’échanges permettent aux mécènes et aux universitaires de mieux prendre en compte les évolutions du secteur juridique, les compétences attendues pour des étudiants arrivant sur le marché de l’emploi, et de construire les actions correspondantes.

Quelles sont les actions développées dans le cadre de la chaire ?

La chaire a développé plusieurs initiatives en faveur de la professionnalisation des étudiants de la Faculté de droit et de science politique de Bordeaux, par un complément de l’offre de formation, principalement au niveau master, et par l’organisation de conférences. Le soutien et la valorisation des talents est également une action importante se concrétisant par la remise de différents prix aux meilleurs étudiants, et par l’octroi de bourses.

L’échange avec les mécènes a permis de retenir un format de l’apprentissage en adéquation avec les attentes des recruteurs.

Que vous apporte la chaire dans votre activité ?

Elle offre un cadre de discussion précieux avec des professionnels du droit, soucieux de la qualité de la formation de leurs futurs collaborateurs et profondément attachés au modèle universitaire. Cela nous permet de confronter au réel certains de nos projets, telle dernièrement l’ouverture de plusieurs parcours à l’apprentissage. L’échange avec les mécènes a permis de conforter cette démarche, et de retenir un format de l’apprentissage en adéquation avec les attentes des recruteurs.

Laura Sautonie-Laguionie

Quels sont les intérêts pour les étudiants ?

Les actions de la chaire permettent d’accompagner les étudiants dans la construction de leur projet professionnel, depuis la recherche d’un métier jusqu’à la préparation du premier entretien professionnel. Des professionnels viennent à leur rencontre pour dispenser des cours, des conférences et des ateliers (conférences métiers, études de cas pratiques, serious game, coaching CV et entretien d’embauche). La chaire contribue également à la valorisation des travaux des étudiants (remise de prix) et favorise l’accès à des programmes sélectifs (dispositif de parrainage et de bourses).

Le regard d’un mécène.

Celui de Sophie Blégent-Delapille, Managing Partner de Deloitte Société d’Avocats.

Village de la Justice : Pourquoi votre cabinet s’investit-il au sein de la chaire Droit des affaires et fiscalité ? Quel est le but d’une telle démarche pour vous ?

Sophie Blégent-Delapille : Deloitte Société d’Avocats a souhaité s’investir au sein de la chaire Droit des affaires et fiscalité, mise en place en 2018 par la Fondation Bordeaux Université, pour contribuer au développement du pôle Universitaire de Bordeaux [3]. L’impulsion de Florence Deboissy a été majeure, son éminence en matière fiscale nous permet de collaborer aux réflexions à mener en matière de politique fiscale française et internationale.

Favoriser nos relations et renforcer nos liens avec le monde universitaire en participant à son rayonnement.

Une telle démarche s’inscrit également dans notre volonté de favoriser nos relations et de renforcer nos liens avec le monde universitaire en participant à son rayonnement.

Nous sommes convaincus que Deloitte Société d’Avocats dispose d’un rôle à jouer dans le soutien de la formation des étudiants et de la recherche, car l’excellence et l’innovation sont deux valeurs qui s’inscrivent au cœur de l’ADN de notre cabinet.

Sophie Blégent-Delapille

V.J : Quels sont, selon vous, les intérêts de la chaire pour la formation des étudiants ?

Les intérêts de la chaire pour la formation des étudiants sont multiples. Celle-ci a notamment vocation à :
- Améliorer la qualité de la formation pratique des étudiants et faciliter leur l’insertion professionnelle : le temps d’avance dont dispose notre cabinet en matière de transformation digitale et l’approche pluridisciplinaire de nos professionnels nous permet d’éclairer la compréhension des enjeux des entreprises, que les étudiants côtoieront soit en tant que conseil (avocats) soit en faisant partie des équipes juridiques et fiscales internes ;

- Renforcer la proximité avec le monde socio-économique, par le biais de rencontres thématiques avec des professionnels, permettant de mettre en pratique les compétences acquises lors des cours universitaires ;

- Contribuer au développement de la recherche bordelaise, son positionnement sur le plan national et sa visibilité internationale pour renforcer l’attractivité du territoire.

C’est par cette adéquation entre l’esprit de formation propre à notre profession et l’ancrage territorial de notre cabinet, présent dans huit régions de France métropolitaine, que Deloitte Société d’Avocats a souhaité apporter sa contribution à ce projet.

Pour plus d’informations...

La chaire droit des affaires et de fiscalité dépend de l’université de Bordeaux, et rassemble les entreprises et mécènes suivants : la société Vivendi, les cabinets d’avocats Archers, Bredin Prat, Darrois Villey Maillot Brochier, Deloitte / TAJ, FIDAL, Lexco, Mayer Brown, Rivière Avocats Associés et le groupe d’assurance mutualiste Covéa.

Son site est à retrouver ici.

Propos recueillis par Nathalie Hantz
Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

4 votes

Notes de l'article:

[2Définition : Wikipédia

[3Université de Bordeaux, Université Bordeaux Montaigne, Sciences Po Bordeaux, Bordeaux INP et Bordeaux Sciences Agro

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 149 110 membres, 23048 articles, 126 575 messages sur les forums, 4 300 annonces d'emploi et stage... et 2 000 000 visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR >

Suite du Legal Design Sprint 2022-2023 ! (Angers, Bruxelles, Rennes, Lyon et Paris...)

A LIRE AUSSI >

Suivez le Village sur les Réseaux sociaux... Et pourquoi pas avec une Alerte mail sur nouveaux articles ?




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs