• 81 lectures
  • 2 janvier
 

Comment devenir avocat : les différents statuts possibles.

Le métier d’avocat est plus que jamais essentiel dans une société démocratique moderne. Le professionnel disposant de ce statut particulier constitue très souvent la première et l’unique ligne de défense pour ses clients. Mais comment accéder à ce métier et quels sont les statuts possibles ?


Quelles sont les missions de l’avocat ?

L’avocat est généralement un entrepreneur privé, dont la mission est de défendre ses clients avant, pendant et après une procédure judiciaire. Son rôle ne se limite pas à cela puisque tout au long de la procédure, il peut faire office de conseiller et jouer le rôle d’intermédiaire. L’avocat exerce sous serment : cela signifie qu’il doit se montrer fidèle à certaines valeurs qui fondent l’exercice du métier : faire preuve de dignité, de conscience, demeurer indépendant et agir avec honnêteté et humanité, entre autres. Certains centres de recherches affiliés au CNRS tels que le CERSA mettent à disposition du public de plus amples informations sur le métier d’avocat, ainsi que sur les statuts possibles pour exercer.

Quels sont les parcours et les formations indispensables ?

La plupart des futurs professionnels effectuent leur cursus auprès d’une université spécialisée dans le droit, ou au sein d’une école privée. Toutefois, pour espérer devenir avocat, il est nécessaire d’en passer par le concours d’entrée en école d’avocat (EDA) ou par le biais du Centre régional de Formation Professionnelle des Avocats (CRFPA). Une fois admis, les élèves sont tenus de suivre une formation de 18 mois, composée notamment d’un projet pédagogique, de cours théoriques et de stages. La fin de la formation est validée par un Certificat d’Aptitude à la profession d’Avocat (CAPA), permettant ensuite de passer l’examen du barreau. Vient ensuite la question du choix du statut.

Quel statut pour exercer le métier d’avocat ?

En règle générale, le métier d’avocat est considéré comme une profession libérale et indépendante – de par les lois du 31 décembre 1971 et du 31 décembre 1990. Rappelons à ce titre que le caractère libéral du métier d’avocat permet de se soustraire de toute autorité hiérarchique et autres liens de subordination. Pour le reste, chaque professionnel est libre de choisir le statut juridique qui lui semble le plus approprié : on retrouve aussi bien des professionnels disposant du statut de collaborateur, d’indépendant ou de salarié.

La possibilité de créer une micro-entreprise pour un avocat reste possible. Celui-ci obtient dès lors le statut de micro-entrepreneur. Cependant, cette solution présente plusieurs contraintes qu’il convient d’étudier avec attention. En premier lieu, le plafond de chiffre d’affaires imposé par ce régime est réputé trop bas pour un avocat, selon le Conseil national des barreaux. D’autres contraintes administratives peuvent également surgir : en effet, les avocats doivent être affiliés à la Caisse nationale des barreaux français (le CNBF), et les cotisations se font auprès de la CIPAV. Or, les entrepreneurs libéraux en régime micro cotisent généralement auprès de l’URSSAF.

On le voit ici : le métier d’avocat exige des études longues, et d’en passer par une série d’épreuves afin d’obtenir le statut de professionnel. Tout au long de sa carrière, ce professionnel du droit devra défendre les intérêts de ses clients au mieux de leurs intérêts, en faisant la démonstration au quotidien de son éthique professionnelle. Etique que l’on peut résumer par ces mots : dignité, conscience, indépendance, probité et humanité.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

0 vote

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 145 660 membres, 22061 articles, 126 460 messages sur les forums, 4 180 annonces d'emploi et stage... et 2 100 000 visites du site par mois en moyenne. *


CALENDRIER DE L'APRÈS

Chaque jour, une info, idée, interview ou surprise, pour passer en 2022 tous ensemble...

23 JANVIER 2022:
Les mots croisés du Village de la Justice

FOCUS SUR >

De Parcoursup aux métiers du Droit : tout sur l'orientation pour vos études.




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs