Propos recueillis par Nathalie Hantz
Rédaction du Village de la Justice

 
  • 3266 lectures
  • Parution : 9 novembre 2019

  • 4.86  /5
Guide de lecture.
 

Quelle est la bonne manière de s’adresser aux étudiants en 2019 ?

Sur le fond, il n’y pas d’inquiétude à avoir : la "matière juridique", le droit pour faire simple, est un stock inépuisable de ressources, qui se renouvelle quotidiennement, de lui même. Sur la forme en revanche, il y aurait à dire - à redire même. Comment mieux aborder les sujets juridiques, les comprendre et les transmettre, et les mettre en application ? Voici des éléments de réponse que nous sommes allés chercher auprès de Kristina Lazatian, tout juste avocate, chef de projet legal design dans le cabinet pour lequel elle travaille, et co-créatrice d’une box à destination des étudiants.

Village de la Justice : Vous êtes sortie depuis peu des études de droit : concernant l’apprentissage du droit en France, quelle sont selon vous les points forts comme les pistes à améliorer ? Quelle serait pour vous la formation "idéale" du "juriste de demain" ?

Kristina Lazatian : "L’apprentissage du droit en France est très centré sur les connaissances juridiques et les compétences techniques du juriste se matérialisant par les diplômes et l’expérience : ce qu’on appelle les « hard skills ». Néanmoins, l’évolution des méthodes de travail et des organisations dans l’entreprise rend indispensable le développement des « soft skills » : des compétences plus intrinsèques à la personne comme l’empathie, la créativité, la prise de parole en public, la gestion du stress. Les facultés devraient permettre aux étudiants de développer ces « soft skills » et leur en donner les moyens car les seules connaissances juridiques ne suffiront plus à embrasser la carrière de leur choix.

Il faut permettre aux étudiants de développer leur « soft skills » car les seules connaissances juridiques ne suffiront plus à embrasser la carrière de leur choix.

Il est donc essentiel de sensibiliser les étudiants à toutes ces questions et leur permettre d’acquérir le savoir-faire en matière de développement professionnel et personnel afin d’exceller dans l’exercice de leur profession. C’est pour cette raison que nous avons créé La Law Box, afin d’accompagner les étudiants dans leur parcours juridique et compléter les enseignements de la faculté par des outils méthodologiques portant notamment sur la prise de parole en public, la gestion du stress, l’organisation et le développement personnel. Les écoles d’avocats commencent à prendre en compte cette évolution du monde du travail et proposent notamment à titre d’exemples des enseignements sur l’intelligence émotionnelle, le Legal design ou encore la prise de parole en public."

Alors justement : comment s’adresser aux étudiants en droit en 2019, et notamment à ceux débutant le cursus ? Quelles méthodes et quels médias sont les bons ?

"Les étudiants en droit sont aujourd’hui très largement présents sur les réseaux sociaux. La méthode la plus efficace pour les toucher consiste donc à avoir une communication ciblée sur Facebook, Instagram et Twitter notamment. Le réseau Instagram est l’un des principaux canaux de communication pour les étudiants car il permet une réelle personnalisation du contenu grâce aux "story", aux "hashtags".

Cette génération est en quête de sens, une approche pédagogique est essentielle pour les toucher sur les réseaux sociaux.

La communication ciblée signifie ainsi qu’il faut connaitre leurs codes, leurs attentes et leurs besoins. Il peut également être intéressant de faire passer un message par les influenceurs très suivis par les étudiants s’il s’agit par exemple d’une communication sur un évènement ou bien la promotion d’un produit.

Kristina Lazatian

Cette génération est également en quête de sens et une approche pédagogique est essentielle pour les toucher. Le contenu publié sur les réseaux sociaux doit donc prendre en compte leurs besoins portant ainsi sur des conseils pratiques et pédagogiques, ou des astuces. "

Vous êtes chef de projet Legal Design : vous nous en dites un peu plus sur ce nouveau procédé ? On connaît les infographies depuis longtemps, le legal design est-il une simple infographie appliquée au droit ?  

"Le Legal design est l’application de procédés de design et notamment du design thinking au droit pour rendre les services, les systèmes et les textes juridiques simples d’utilisation, utiles et engageants. Le Legal design se subdivise en plusieurs branches : le design d’information, le design de produit, le design de service, le design organisationnel et le design systémique. L’infographie relève de la branche du design d’information et permet ainsi de créer des supports juridiques clairs, accessibles et percutants. L’infographie est le résultat d’une démarche centrée sur l’utilisateur. C’est ainsi que le choix de l’infographie est l’étape ultime d’un design process qui commence par un traitement de l’information pour la trier et la synthétiser en appliquant les règles du langage clair pour constituer le squelette du support final. Le choix des mots est primordial car il va conditionner la réussite d’un support d’information.

La complexité du langage clair est qu’il s’appuie tant sur la communication que sur la psychologie.

La complexité du langage clair est qu’il s’appuie tant sur la communication pour identifier et s’adapter à son interlocuteur, que sur la psychologie pour tenir compte des émotions de son interlocuteur et la linguistique consistant à choisir des mots simples et compris par tous. Pour reprendre une phrase de Frank Lloyd Wright, « la simplicité, c’est l’harmonie parfaite entre le beau, l’utile et le juste » : c’est pour ma part une description exacte des enjeux du design d’information. Ce n’est qu’après ce processus que se pose la question de la mise en forme qui peut aboutir à la réalisation d’une infographie, d’un dessin ou bien d’une vidéo. "

Propos recueillis par Nathalie Hantz
Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

29 votes

A lire aussi dans la même rubrique :

Sur le Village de la Justice aujourd'hui...



141 940 membres, 19877 articles, 126 035 messages sur les forums, 2 600 annonces d'emploi et stage... et 2 800 000 visites du site par mois. *

Le "Calendrier de l'Après" >

Chaque jour de semaine de janvier, une info, une idée, par le Village de la justice !

Focus sur >

Petit lexique des nouveaux métiers du droit.




LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs