Accueil Carrières en droit Métiers du droit Professionnels du Droit

Comment bien recruter en 2019 (1) : proposez une expérience collaborateur.

Au Village de la Justice, premier site d’offres d’emplois juridiques, nous sommes bien placés pour savoir que le recrutement a évolué récemment, inversant les rapports entre candidats et recruteurs. Les candidats ont repris la main, et les recruteurs, qui n’ont pas changé leurs habitudes, peinent à les attirer.
Comment penser autrement et recruter en 2019 : le Village de la Justice s’est tourné vers Roland Dana, recruteur [1], pour vous y aider.

Quelles sont les évolutions récentes en matière de conseil en recrutement ?

Nous pouvons en citer deux qui ont trait à un concept nouveau, « l’expérience collaborateur » et à la redéfinition du CV dans les processus de recrutement.

L’expérience collaborateur est la nouvelle vitrine d’une entreprise du point de vue du recrutement.

Cette notion d’expérience collaborateur s’est récemment invitée dans les processus de recrutement. Cette idée est en réalité la continuité d’un concept précédent, à savoir « la marque employeur ».

"Une entreprise ou un cabinet soignant sa marque employeur a plus de chances de recruter et de fidéliser ses équipes."

Considérée par certains comme dépassée, la « marque employeur » consiste à soigner l’image de son entreprise, en tant qu’employeur. Les critères d’évaluation sont variés : bien-être des salariés, adaptabilité des planning, confort des lieux de travail etc.

Une entreprise ou un cabinet soignant sa marque employeur a donc plus de chances de recruter et de fidéliser ses équipes, car il s’agit d’une entreprise qui tient compte du bonheur et de l’épanouissement de ses collaborateurs.

JPEG - 17.8 ko
Roland Dana

Dérivé logique de ce concept, « l’expérience collaborateur » sert à mesurer la « qualité de vie » d’un collaborateur dans l’entreprise. Cela englobe à la fois, le recrutement, l’intégration, le lieu de travail, les équipements matériels, l’entente dans l’équipe, les rapports hiérarchiques, la liberté d’expression, la reconnaissance au travail etc. C’est une notion plus large et plus complète qui vise à définir si oui, ou non, une entreprise est attractive sur le marché de l’emploi. Elle représente donc un enjeu majeur du recrutement en 2019.

Le CV classique est en cours en mutation.

En observant les pratiques de recrutement de ces dernières années, une chose est sûre : le CV s’est largement réinventé. Le concept de mettre ses coordonnées, ses expériences professionnelles et ses formations sur une feuille pour l’envoyer aux recruteurs… Ça ne suffit plus. Aujourd’hui (et demain), le recruteur veut pouvoir cerner le candidat le plus rapidement possible. On ne parle plus que de savoir-faire, mais bien de savoir-être, et c’est cela qui va faire toute la différence.

"On ne parle plus que de savoir-faire, mais bien de savoir-être, et c’est cela qui va faire toute la différence".

Plus communément appelées les « Soft Skills », les « compétences douces » correspondent au savoir-être du candidat. Ses traits de personnalité, ses hobbies, sa façon de réfléchir etc. L’intelligence émotionnelle, par exemple, est une soft skill particulièrement recherchée par les recruteurs, car elle est gage d’une grande capacité d’écoute, de remise en question, et d’empathie, qui sont des qualités précieuses en entreprise.

Quels sont vos conseils aux recruteurs en difficulté pour mieux recruter en 2019, pour 1) trouver la bonne personne et 2) (cerise sur le gâteau) : la garder !

La méthode du « care candidat », ou le fait de prendre soin de ses candidats en période de recrutement, est une tendance majeure à l’horizon 2019. Cette méthode consiste, pour les recruteurs, à se mettre à la place du candidat pour mieux cerner ses attentes et ses besoins. En effet, les candidats n’aiment pas particulièrement rester dans l’attente de réponses, ils n’apprécient pas non plus d’être considérés comme un simple numéro.

"Le fait de prendre soin de ses candidats en période de recrutement est une tendance majeure à l’horizon 2019."

Le « care candidat » implique la nécessité de rester bienveillant et à l’écoute des candidats en période de recrutement. Il peut s’agir simplement de les informer régulièrement de l’état d’avancée de leur candidature, de leur envoyer un récapitulatif des entretiens passés etc.
Le fait d’envoyer de la documentation sur l’entreprise peut aussi être bien perçu par les candidats qui se sentent alors concernés et considérés.

La réputation d’un recruteur repose sur sa façon de traiter les candidats en période de recrutement, cela influe sur l’expérience collaborateur, et donc sur l’image globale de l’entreprise.

Une fois recrutées, encore faut-il savoir fidéliser et faire progresser ses équipes !

4 erreurs clés concernant la motivation et l’engagement dans les organisations.

1ère erreur : Penser que la rémunération est la seule chose qui peut motiver les collaborateurs.

Les récompenses financières peuvent même avoir l’effet inverse si elles ne sont pas accompagnées par des dispositifs adéquats de motivation.

2ème erreur : Les moteurs de motivations sont communs à tous les collaborateurs.

S’il est vrai que certaines motivations sont largement partagées (sens du travail, besoin de reconnaissance) il n’en reste pas moins que chaque personne à un profil motivationnel qui lui est propre.

3ème erreur : La source de la démotivation vient de l’individu.

Le travail reste une valeur clé pour la plupart des individus (Baromètre Sofres 2011). La principale source de démotivation vient de l’organisation qui ne sait pas maintenir la motivation et l’engagement de ses collaborateurs.

4ème erreur : Penser que la mesure de la satisfaction reflète fidèlement l’état de motivation des collaborateurs.

Être satisfait au travail ne veut pas dire qu’on est pour autant motivé. On peut être satisfait de ses conditions de travail, de ses collègues… sans pour autant être engagé et performant.

Propos recueillis par Nathalie Hantz
Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

20 votes

Notes :

[1Cabinet de recrutement Dana Human Capital

Articles liés :