• 71 lectures
  • 2 mai
  • 5
 

CSE : Rôle de l’institution et avantages d’une gestion externalisée par une plateforme.

Le CSE ou Comité Social et Economique est, depuis le 1er janvier 2018, le seul organe autorisé à défendre les intérêts du personnel en entreprise.
Il remplace les 3 instances que sont le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail, le comité d’entreprise et la délégation de personnel. Toutes les entreprises ayant un effectif d’au moins 11 salariés sur une période de 12 mois consécutifs doivent avoir un Comité Social et Economique.
L’employeur est légalement responsable de la mise en place. Il lui revient également de fournir aux salariés et à leurs représentants une plateforme pour la gestion efficiente de leurs avantages.
Que faut-il pour installer un Comité Social et Economique ? Quelle est la mission du CSE et quels sont les points fondamentaux sur lesquels s’appuyer pour choisir l’interface de gestion des avantages ?


Règles d’installation et rôle du CSE

La loi prévoit des règles générales et des règles spécifiques pour l’installation d’un Comité Social et Economique.

Les règles générales

Le chef d’entreprise informe ses pairs de la date de la tenue des élections des membres du comité. Celle-ci doit avoir lieu dans les 90 jours suivant la publication de la note d’information.
Tous les salariés de l’entreprise peuvent candidater, à condition d’avoir 18 ans révolus et de ne pas être conjoints, concubins, parents ou alliés au même degré que l’employeur. Ils doivent également exercer dans la structure depuis un an au minimum.
Tous les employés ayant au moins 16 ans peuvent prendre part au vote. Les élus siègent pour un mandat de 4 ans, mais un accord collectif peut réduire le délai légal à 2 ou 3 ans.

Les règles spécifiques

Ces dernières sont fonction de l’effectif de l’entreprise et de son statut juridique.
Comme exemples, en dessous de 50 salariés, il est recommandé qu’un délégué de personnel siège au CSE. A partir de 300 salariés, la présence des délégués syndicaux est également requise.
Un autre exemple est qu’à compter de 50 salariés pour une structure ayant des établissements distincts, il faut un Comité Central et des Comités de Proximité. La gestion de toutes ces instances peut s’avérer délicate à la longue, d’où l’importance de passer par une plateforme CSE.

Le rôle du Comité Social et Economique

Le comité cumule plusieurs attributs. Ses prérogatives varient en fonction de l’effectif des salariés et des défis de croissance de l’entreprise.

Essentiellement, il est un organe :
• De médiation qui soumet les doléances, négocie les avantages et les besoins en formation des salariés à leur employeur ;
• D’observation qui veille au respect du droit des salariés et peut saisir la justice en cas d’infraction ;
• De consultation et conseil dont l’avis est requis pour toute décision devant changer les statuts de l’entreprise.

Précisément, le Comité Social et Economique est convoqué pour définir les orientations stratégiques de l’entreprise et garantir le droit des salariés en cas de liquidation économique ou financière.
Le comité intervient aussi au sujet des avancées technologiques dans les domaines de la santé et de la sécurité au travail.
Il est également doté d’un budget pour l’organisation de manifestations culturelles si l’effectif des employés est supérieur à 50.

Bien choisir sa plateforme CSE pour bénéficier du maximum d’avantages

Les membres du Comité Social et Economique ont un agenda chargé, partagé entre leur vie professionnelle et leur responsabilité sociale en entreprise. Pour mener à bien leurs tâches, il est plus facile d’utiliser une interface numérique, laquelle est gérée par une structure spécialisée.

Les avantages liés à l’usage d’une plateforme

Ils sont multiples, mais les plus importants sont :
• La centralisation et l’actualisation des données des salariés en temps réel ;
• Le gain de temps dans le traitement des besoins et ou doléances des salariés ;
• L’accessibilité quasi continue à tous les services essentiels supervisés par le Comité Social et Economique ;
• La pluralité des avantages offerts ;
• Le coût raisonnable des offres qui reviennent moins cher en achat groupé.

En effet, certaines interfaces de gestion externalisée des services des Comités Sociaux et Economiques proposent jusqu’à un million d’offres de services divers.
Ceux-ci comprennent aussi bien des services d’aide à la personne que des offres de loisirs, de divertissement ou de voyages pour les vacances.
Par ailleurs, au travers d’une plateforme, tous les acteurs (salariés, employeurs, membres du comité) sont autonomes dans l’accès aux services. Chacun peut librement consulter son tableau de bord ou son compte, effectuer un paiement et suivre l’avancée de sa demande.

Comment bien choisir sa plateforme CSE

Pour bien choisir la plateforme de médiation entre les salariés et leur comité, il faut tenir compte :
• Du nombre de sociétés partenaires de la plateforme ;
• De l’éventail des offres proposées ;
• Du coût global des services ;
• Des délais de traitement des demandes et de l’accessibilité au service.

Certains services doivent forcément être disponibles, comme les places de cinéma, les bons d’achat en magasin, la billetterie pour les voyages de vacances, etc.
Ensuite, utiliser un comparateur permet de comparer les services de diverses plateformes et d’opter pour celle qui correspond le mieux à ses objectifs.
Retenons donc que le rôle principal du CSE consiste à défendre les salariés et à leur garantir un bon environnement de travail. Il s’implique aussi dans la vie sociale de l’entreprise et s’assure également que la santé et la sécurité des employés soient préservées au quotidien.

Enfin, c’est aussi un organe veillant à l’épanouissement social des travailleurs, d’où son implication dans l’organisation d’activités culturelles et dans l’attribution d’avantages types pour les loisirs.
L’usage d’une plateforme est donc indispensable, car c’est un outil performant permettant d’optimiser la gestion et l’attribution des avantages acquis par le CSE aux salariés.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

2 votes

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 148 910 membres, 23176 articles, 126 516 messages sur les forums, 4 800 annonces d'emploi et stage... et 2 000 000 visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR >

Les Directions juridiques lauréates en 2022 des Prix de l'innovation en management juridique sont...

A LIRE AUSSI >

12ème édition du concours des "Dessins de Justice", découvrez la sélection et votez pour vos préférés !




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs