• 1re Parution: 5 novembre 2022

[Culture] Fine Arts Paris et La Biennale du 9 au 13 novembre 2022.

Arts et Culture - Se cultiver) Fine Arts Paris et La Biennale se sont tenus du 9 au 13 novembre 2022, l’événement incontournable de cette fin d’année dans le domaine de l’art.

Cet article est proposé par le nouveau Magazine "Liberalis"...
Avec ces multiples iris en couverture pour ce premier numéro du magazine LIBERALIS, nous vous invitons à poser un autre regard sur vos professions libérales.
Nous vous invitons à découvrir nos rubriques à travers le prisme des sentiments et de l’action comme « Se passionner » pour l’horlogerie, « S’étonner » pour découvrir les savoir-faire ou encore « S’enflammer » pour les témoignages de collectionneurs.

Le nouveau salon issu de l’alliance des deux entités, Fine Arts Paris, jeune salon prometteur né il y a cinq ans et La Biennale des Antiquaires, créée en 1956 sous la houlette d’André Malraux, devient l’un des plus bel évènement international à Paris pour les arts de l’Antiquité à nos jours.

La première édition a réuni plus de 86 exposants du 9 au 13 novembre 2022 au Carrousel du Louvre à Paris avant de rejoindre le Grand Palais Ephémère en novembre 2023 et le Grand Palais en novembre 2024.

À elle seule, l’esperluette choisie comme identité visuelle du salon, résume l’alliance de deux évènements majeurs du calendrier international des foires, mais aussi la rencontre et le dialogue souhaités par les organisateurs.

Les galeries qui ont contribué au prestige des deux salons sont rejointes par des marchands de renommée internationale notamment dans le domaine des arts extra-occidentaux et de la bibliophilie. la spécificité de Fine Arts Paris, référence sur le marché de l’art ancien, est enrichie des composantes de La Biennale avec la présence de sept joailliers et une ouverture à l’art contemporain.

Le marché des tableaux et sculptures anciens et du XIXème siècle connait une belle vitalité et la France, forte d’un patrimoine éblouissant, a toujours brillé dans ce domaine au niveau international et la peinture ancienne reste le fleuron du salon.

Les Femmes artistes sont également à l’honneur, souvent ignorées de l’histoire de l’art, elles ont émergé seulement à la fin du XIXe siècle, même si l’on voit quelques talents féminins exposer à partir de 1860 au salon de Paris, la carrière artistique institutionnelle est fermée aux femmes. L’école des Beaux-Arts leur est interdite jusqu’en 1897, les commandes officielles d’œuvres originales sont rares.

Le faste des arts décoratifs du XVIIe siècle au XXe siècle est également bien représenté, et une dizaine de galeries de référence en art premier, art asiatique et art de l’islam, les arts extra-occidentaux complètent l’ensemble.

Reprenant les recettes qui ont fait le succès du Salon du Dessin, Fine Arts Paris et La Biennale, initie une véritable synergie avec les musées en organisant la Semaine des Arts, un parcours de visites privées dans une vingtaine d’institutions partenaires. La thématique choisie pour cette édition sera Les Period Rooms et Ateliers d’artiste (La Period Room est une convention muséographique consistant à reconstituer un espace historique dans la salle d’un musée). On pourra par exemple visiter les ateliers de restauration (bois et métal) du MAD (Musée des Arts Décoratifs) et accéder au salon 1900, spectaculaire galerie Art nouveau, ouverte au public après 12 ans de fermeture.

Au Château de Chantilly on pourra pénétrer dans les appartements du Duc d’Aumale décorés par Eugène Lami. La Fondation des Artistes propose une visite de la Rotonde Balzac entièrement reconstituée. Le Mobilier National des Gobelins ouvrira ses ateliers de restauration et proposera une visite privée de son exposition sur le chic des arts décoratifs français 1930-1950.

Le musée Zadkine permettra à de petits groupes d’accéder aux anciens ateliers de l’artiste et le musée de Montmartre proposera une visite de l’ancien atelier de Suzanne Valadon qui a été reconstitué.

Le Musée national Jean-Jacques Henner, installé dans un hôtel particulier de la Plaine Monceau (jadis la maison-atelier du peintre Guillaume Dubufe dont les traces du décor éclectique sont encore bien visibles), proposera une visite privée retraçant l’itinéraire du peintre Jean-Jacques Henner qui, au début du XXe siècle, était considéré comme l’un des plus importants de son temps.

Liberalis a aimé !

https://fineartsparislabiennale.com

Photos : Jean-Louis Roux-Fouillet

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

0 vote

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, commissaires de Justice, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 149 530 membres, 23711 articles, 126 598 messages sur les forums, 4 150 annonces d'emploi et stage... et 2 000 000 de visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR >

Les candidatures pour le Prix 2023 de l'innovation des Directions juridiques sont ouvertes !

A LIRE AUSSI >

Quelques points à retenir du 6ème Congrès RDV des Transformations du Droit 2022.




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs