Des nouveautés "Tech" pour les métiers du droit (août 2022).

Voici quelques nouveautés qui vont simplifier et fluidifier le quotidien des professions du droit par le numérique.

"Ethimap" aide les directions de l’entreprise à sécuriser leur activité et faire de la compliance un sujet marque employeur.

La legaltech Ethicorp vient de lancer "ethimap", une solution technologique de cartographie des risques et de création de plans d’actions pour toutes les directions et tous les services de l’entreprise.
Solution "Saas" [1], elle fonctionne sur le principe de la construction participative d’une cartographie de l’organisation de l’entreprise pour mieux en visualiser ses risques, ses blocages, ses process, pour permettre ensuite d’engager les plans d’actions spécifiques. Les juristes en charge de collecter et analyser les données gagnent beaucoup de temps avec "les données terrain".
37,2% des entreprises françaises ne seraient pas à jour de leurs obligations de compliance selon une enquête Ethicorp, notamment à cause de la complexité du recueil de l’information.
Il y a donc un vrai potentiel basé sur la réalité terrain...

Les modules de prise de rendez-vous pour les avocats se développent encore, pour permettre aux avocats d’améliorer leur relation-client.

Ce n’est pas nouveau (Meetlaw de Septeo et d’autres existent déjà, plus ou moins spécialisés) mais la fonctionnalité se développe : Kerialis (une des mutuelles des avocats) déploie un module de prise de rendez-vous en ligne sur Solency, sa plateforme de gestion de cabinet.
Les avocats ayant créé leur site web avec Solency peuvent activer gratuitement ce module, qui intègre une solution de visioconférence sécurisée. En quelques clics, les clients sont libres d’opter pour un rendez-vous physique, téléphonique ou en visio : une évidence et nécessité croissante pour construire une relation client-avocat en phase avec les nouveaux usages...
La fonctionnalité devient un "Standard" !

Un nouveau outil pour digitaliser et améliorer les relations des avocats avec leur barreau.

En déployant une plateforme web de gestion de la relation spécifiquement développée pour les professions juridiques, Isatech a pu digitaliser les échanges "spécialisés" de 16 barreaux français fédérant 25 000 avocats. A la clé, l’harmonisation des pratiques, la dématérialisation de l’inscription au barreau et de la déclaration de situation. La taxation d’honoraires et les réclamations déontologiques ont aussi été simplifiées. A venir de nouveaux modules de gestion des permanences et d’attribution des commissions d’office.
Bien vu !

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

2 votes

Notes de l'article:

[1Accès à distance par internet

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 149 330 membres, 23356 articles, 126 587 messages sur les forums, 4 430 annonces d'emploi et stage... et 2 000 000 de visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR >

Pourquoi publier sur Le Village de la Justice ?

A LIRE AUSSI >

[Dernières tendances de l'emploi dans le Droit] +78% d'annonces d'emploi et stages au 1er semestre 2022 !




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs