Propos recueillis par Nathalie Hantz
Rédaction du Village de la Justice

 
  • 797 lectures
  • 1re Parution: 27 janvier 2022

  • 5  /5
Guide de lecture.
 

L’innovation publique et les juristes : transformation enclenchée ! (2/3)

Il est des signes qui ne trompent pas : quand le Congrès annuel "Rendez-vous des Transformations du Droit" 2021 propose un Village des innovateurs publics, et accueille le Ministère de la Justice, c’est qu’un mouvement sérieux s’est enclenché. Start up d’Etat, Open data, partenariats entre organismes publics et legaltech : à l’évidence les juristes "publics" talonnent leurs homologues du privé sur le plan de l’innovation.
Le Village de la Justice vous propose d’aller à la rencontre de Directions juridiques publiques bien décidées à se transformer. Pour ce deuxième volet, nous nous sommes tournés vers le service de coordination des activités et de l’innovation juridique des Bouches-du-Rhône.
(Retrouvez le premier volet ici.)

Yoanna Ladesbie

Chef du service de coordination des activités, innovation, transformation
Direction affaires juridiques, maîtrise des risques et audit
Département des Bouches-du-Rhône

Stéphanie Corbé

Chargée de mission legaltech - Service de coordination des activités, innovation, transformation
Direction affaires juridiques, maîtrise des risques, et audits
Département des Bouches-du-Rhône

« La direction "Affaires juridiques, maîtrise des risques et audit" à laquelle nous appartenons, est issue de la très récente fusion de deux directions de la collectivité : la direction juridique et la direction du contrôle de gestion. Elle participe à la construction des outils de pilotage de la collectivité par la fonction de contrôle de gestion, élabore une stratégie de maitrise des risques et pilote des missions de conformité. C’est une direction de 60 agents à venir...

Dans le cadre de la réorganisation, il a été opté pour la création d’un service support, chargé de piloter l’ensemble des projets de la direction, en accentuant sur la transformation et l’innovation juridique. Ce service, c’est le nôtre !

Objectifs : renforcer l’accompagnement des directions opérationnelles tout en simplifiant les process, afin de gagner en efficacité, et maîtriser les risques encourus par la collectivité.

C’est dans ce cadre que Stéphanie Corbé, juriste de formation, a été recrutée en octobre dernier en tant que « chargée de mission legaltech ».

Ses missions :
- Accompagner la direction dans l’évolution de ses pratiques ;
- Participer au portage des projets transverses (dont le centre de services) ;
- Mettre en place et développer des actions de communication interne et externe.

Notre point de départ c’est le projet de transformation de la direction en un véritable "centre de services" : l’idée est de commencer par lister l’ensemble de services rendus par la direction, et de s’interroger sur nos pratiques : quels sont les services que nous proposons aux autres directions ? Par quels moyens ? en sont-elles satisfaites ? Le but étant de dresser un catalogue complet de nos services, et de les intégrer dans un cadre d’intervention clair, avec des engagements réciproques. Un peu comme le ferait un prestataire vis-à-vis de ses clients.

En parallèle, cette transformation doit être accompagnée d’une évolution de nos logiciels métiers, obsolètes pour la plupart et pas toujours interopérables.

Il existe beaucoup de solutions sur le marché des legaltechs, nous avons donc commencé par du sourcing, afin de comparer les outils proposés, mais aussi pour affiner nos besoins en fonction de l’offre. La difficulté principale reste que beaucoup de solutions ont été conçues pour des sociétés privées, et s’adaptent moins aux spécificités des collectivités. Il y a un vrai besoin d’adaptation à nos attentes.

"Les personnes ne sont pas clairement identifiées sous le vocable de « legalops » ou « legaldesigner »...et pourtant !"

Dans l’idéal, nous souhaiterions un logiciel de gestion unique, mais notre direction regroupe tellement de métiers différents que cela n’est pas évident.

Autre contrainte : anticiper les besoins futurs. La solution choisie devra être suffisamment souple pour s’adapter à l’évolution des pratiques de la collectivité et permettre l’intégration de nouvelles fonctionnalités sans difficulté.

Existe-t-il d’autres postes similaires aux vôtres dans les collectivités publiques ?

Pas à notre connaissance... Mais pourtant cela doit exister ! Simplement, l’innovation est bien souvent une mission parmi d’autres sur les fiches de poste, les personnes ne sont pas clairement identifiées sous le vocable de « legalops » ou « legaldesigner »... et pourtant !

Parmi les objectifs de cette année : la création d’un réseau mettant en relation toutes celles et ceux qui œuvrent au développement de l’innovation et des nouvelles méthodes de travail dans "la territoriale". De très belles réalisations verraient le jour si nous pouvions mettre en commun nos expériences et savoir-faire. Si cela vous intéresse...contactez-nous ! » [1]

Propos recueillis par Nathalie Hantz
Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

4 votes

Notes de l'article:

[1Leurs comptes Linked In Yoanna Ladesbie et Stéphanie Corbé.

A lire aussi dans la même rubrique :

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 148 710 membres, 22844 articles, 126 508 messages sur les forums, 5 100 annonces d'emploi et stage... et 2 000 000 visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR >

5 sujets que les avocats vont suivre de près en 2022.

A LIRE AUSSI >

12ème édition du concours des "Dessins de Justice", participez et envoyez vos dessins !




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs