Accueil Management Technologies et innovations dans les métiers du droit

« Installer le juridique au bon niveau », l’objectif de la direction juridique de Gfi Informatique.

Nouvelle semaine, et donc nouvelle présentation d’une innovation portée par nos finalistes au Prix de l’innovation en management juridique 2019 ! Et il s’agit de celle de la direction juridique de Gfi Informatique, représentée par Dominique Sanchez, Directeur juridique, François Gorriez, Juriste et Responsable du projet « Legal Innovation », et Assiata Adams, Juriste.


L’équipe a ainsi travaillé à la mise en place de trois outils pour améliorer leurs modes de communication : un chatbot, une bibliothèque documentaire et un site d’équipe Sharepoint. L’objectif est de mettre en valeur le travail et l’intervention des juristes afin qu’ils participent au processus de gouvernance et à la disruption de l’entreprise.
Ils reviennent plus longuement sur la conduite de ce projets et sur les résultats qu’ils peuvent constater au quotidien.

Si cette innovation vous séduit, entrez dans la salle de vote pour voir le pitch de l’équipe juridique et l’encourager par un "J’aime" !

Comment avez-vous travaillé pour mettre en place les différents outils qui composent votre innovation ?

La mise en place de notre innovation est jalonnée d’étapes successives qui ont permis d’arriver à un premier aboutissement du projet.

Des groupes de travail ont ainsi été créés, chacun portant une thématique (nos valeurs, les opérations, les compétences, etc.). Plusieurs axes ont alors été définis et continuent encore aujourd’hui de réunir les juristes français et internationaux qui participent à ces groupes.

La mise en œuvre concrète de notre innovation a nécessité l’implication de la Direction des services informatiques, afin de rendre notre système opérationnel dans l’ensemble des pays où des juristes sont présents, et de la Direction de l’innovation. Cette dernière a formé des juristes sur l’implémentation de son chatbot afin de le rendre opérationnel sur des sujets juridiques. L’ensemble de notre projet est ainsi « fait maison ».

Nos outils ont ensuite été diffusés au sein du groupe et nous sommes en recherche permanente d’axes d’amélioration.

JPEG - 138.6 ko
Présentation de l’innovation devant le Jury qui remettra le 27 juin 2019 le Prix du Jury.

Quels bénéfices en retirez-vous au quotidien ? Et quels ont été les impacts sur le positionnement des juristes ?

« C’est la facilitation de la vie juridique de l’entreprise qui est permise grâce à cette innovation. »

La mise en place de groupes de travail et les actions menées avec d’autres directions de l’entreprise favorisent la communication transverse. Le juriste est alors perçu comme un acteur au cœur des activités opérationnelles de l’entreprise et impliqué dans sa stratégie d’innovation.

Plus qu’une question de positionnement, c’est la facilitation de la vie juridique de l’entreprise qui est permise grâce à cette innovation. En effet, son déploiement permet de faire gagner du temps aux juristes comme au différents métiers qui sollicitent la Direction juridique. Le suivi des projets, notamment ceux présentant des risques potentiels, est amélioré. L’agilité et la performance du juriste, grâce à un système entièrement connecté (qu’il peut même utiliser sur son smartphone), sont alors renforcées.

Cette innovation a été l’occasion de mettre en avant une logique « legal centric » : qu’est-ce que cela implique pour votre département ?

« Cette transformation permet de renforcer la visibilité des juristes sur les projets. »

Cette transformation permet de renforcer la visibilité des juristes sur les projets. Grâce par exemple aux outils d’analyse des contrats, les juristes peuvent se concentrer sur des travaux de plus haute valeur ajoutée et ainsi communiquer mieux sur leur plus-value. La Direction juridique n’est alors pas perçue comme un acteur bloquant mais comme un véritable business partner.

Cette innovation est aussi l’occasion de démontrer que les matières juridiques peuvent directement s’insérer dans une logique innovante. Ainsi, plus qu’un centre de coût ou de profit, la Direction juridique devient un centre de progrès.


Voir la vidéo de présentation et entrer dans la salle de vote :

Clarisse Andry
Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

13 votes