• 1013 lectures
  • Décembre 2021
  • 3.67
 

Les 10 erreurs à ne pas faire sur le web pour un avocat.

La fin de l’année approche, c’est le moment de faire un bilan de votre communication digitale !
Pour l’occasion, nous avons relevé pour vous 10 erreurs communes et simples à éviter que nous voyons souvent dans la présence digitale d’avocats. Prêt à remettre en question vos pratiques ? C’est parti !


1) Miser sur le texte

Le digital a ses propres codes qui permettent de satisfaire l’internaute. En moyenne, un internaute est impatient et veut obtenir l’information qu’il recherche sur un site en seulement quelques secondes. C’est pourquoi, les sites web qui misent sur un aspect plus visuel (avec des schémas, des images, des mises en pages,...), plaisent plus aux internautes.
Si malgré tout vous avez besoin de rédiger des textes explicatifs assez longs, segmentez ces textes en plusieurs paragraphes et mettez en gras les mots importants ! Ainsi vos blocs de textes resteront visuellement attractifs pour les internautes.

Chez Actusite, nous faisons toujours attention à ne pas avoir de paragraphes trop longs sur le web et à mettre des éléments visuels régulièrement !

2) Ignorer l’importance du design

En parlant d’aspect visuel, n’ignorez jamais l’importance du design de votre site web comme de vos réseaux sociaux ! Puisque le contenu est plus souvent visuel que textuel, il est essentiel de soigner son design. Travailler le visuel de votre site et des postes de vos réseaux sociaux c’est valoriser votre image, et donc susciter de l’engagement auprès des internautes !

3) Avoir les mêmes plateformes et fonctionnalités que vos concurrents ou partenaires

L’idée peut être tentante : vous voyez qu’un confrère a créé un chatbot sur son site web et vous trouvez cette fonctionnalité vraiment attractive. Le lendemain un partenaire vous envoie une newsletter vidéo, et vous voulez mettre le même format en place. Peut-être que le contenu en question vous parle, mais ce n’est pas à vous-même que vous devez plaire sur votre communication digitale : c’est à vos clients et prospects !
La communication des autres peut être une très bonne source d’inspiration pour vous, et peut vous donner de bonnes idées. Mais prenez toujours du recul et demandez-vous : est-ce que ce contenu est pertinent pour ma cible ? Cette question est la clé pour vous éviter des chantiers longs et fastidieux, mais qui ne rapportent pas beaucoup !

4) Créer un site web non-responsive

Votre site web doit absolument être responsive, c’est-à-dire être adapté à toutes les tailles d’écran, de l’ordinateur au smartphone. En effet en 2020, 55% des recherches sur internet se faisaient depuis un smartphone, tandis que l’ordinateur représentait 43% des recherches. Or, un site web qui n’est pas responsive sera illisible sur smartphone, vous privant de 55% du trafic potentiel.
En plus de cela, un site web non-responsive sera pénalisé par Google : le moteur de recherche le détectera, et favorisera davantage des sites web responsive par rapport au votre dans ses résultats de recherche !

Voici un exemple d’un site web non-responsive. Il est difficile et désagréable à lire en tablette, et la moitié de son contenu est coupé :

5) Avoir un site web non-sécurisé

En parlant de site web, nous voyons trop souvent des sites avec des failles de sécurité. Et pour cause, avoir un site sécurisé demande de grandes compétences techniques ! Pourtant, ne pas accorder assez d’attention à cela vous expose à des risques de hack. Ce serait dommage pour la réputation de votre cabinet, n’est-ce pas ? Sans parler du temps et de l’argent à investir pour réparer l’erreur …
C’est pourquoi, il est très important d’effectuer régulièrement les mises à jour de sécurité à l’aide soit d’un développeur professionnel, soit d’une agence de communication digitale !

6) Mettre en ligne son site web, et ne plus l’entretenir

La construction et mise en ligne d’un site web prend du temps, quelques semaines en général, jusqu’à quelques mois pour les sites les plus complexes. Une fois le site en ligne, il est tentant de ne plus le toucher : après tout, est-ce vraiment une bonne idée après avoir passé autant de temps dessus ? Et pourtant un site web est fait pour évoluer tout au long de sa vie : mettez à jour vos domaines d’expertise et informations, tenez une rubrique blog et actualité, adaptez les visuels au fil de l’eau,... En bref : montrez à vos internautes que vous êtes dynamiques et que votre site web est bien mis à jour régulièrement. Cela ne pourra que les encourager à vous faire confiance !
D’ailleurs, Google l’a bien compris : si vous avez un site web mis à jour régulièrement, il vous favorisera dans ses résultats de recherche, augmentant le nombre de visites sur votre site !

7) Ouvrir 4 comptes de réseaux sociaux différents (et ne pas les entretenir)

Nous n’avons jusqu’à présent pas parlé des réseaux sociaux. Ce sont pourtant des outils puissants, qui peuvent vous aider à vous faire connaître en tant qu’avocat. Si vous êtes parfaitement à l’aise avec les réseaux sociaux, vous pouvez tout à fait ouvrir des comptes sur plusieurs d’entre eux pour présenter votre cabinet. Malgré tout, nous déconseillons souvent d’avoir cette stratégie, qui est difficile à avoir : déjà, il faut publier du contenu très régulièrement sur chacune de ces plateformes, ce qui demande beaucoup de temps. De plus, il faut bien différencier son discours d’un réseau à l’autre. Par exemple, le discours ne sera pas du tout le même sur LinkedIn ou sur Instagram, ou encore sur Twitter !
En résumé, il vaut mieux choisir un seul réseau dans un premier temps, et l’entretenir correctement en publiant régulièrement du contenu adapté. En général, nous préconisons l’utilisation de LinkedIn pour les avocats, ce réseau social est le plus adapté à cette profession !

8) Ne pas interagir avec ses followers

Avoir un contenu régulier et cohérent sur vos réseaux c’est bien, interagir avec vos followers c’est mieux ! Dès que quelqu’un commente l’un de vos posts, likez son commentaire et répondez-lui. De la même façon, n’hésitez pas à aimer, commenter et partager les publications de vos clients et partenaires.
Cela vous permettra d’engager votre communauté, tout en gagnant en visibilité et en faisant grandir votre réseau !

9) Oublier sa fiche Google My Business

Google My Business est l’interface qui vous permet de gérer votre profil qui apparaît sur Google Maps. C’est un outil particulièrement puissant, qui vous donne une réelle visibilité sur le référencement local.
Cet outil demande bien moins d’effort qu’un site web pour être mis en place et entretenu, et pourtant il donnera beaucoup de visibilité à votre cabinet auprès de clients potentiels ! En moyenne, lorsque nous travaillons cette fiche avec un avocat, il perçoit des retombées positives et durables après à peine quelques mois voir quelques semaines !

10) Ne pas demander des avis Google

Pour avoir une bonne visibilité locale, certes il est important de mettre à jour votre fiche Google My Business régulièrement. Cependant cela n’est pas suffisant : pour monter dans les résultats de recherche, il est essentiel d’avoir autant d’avis positifs que possible ! En effet, cela rassure les internautes, qui douteront d’autant moins de la qualité de vos services. De plus, Google valorise cela : il met en avant les fiches Google My Business qui ont le plus d’avis positifs !
Demander à vos clients de vous laisser un avis sur Google va non seulement vous aider à soigner votre E-réputation, mais aussi à monter dans les recherches locales, ce qui augmentera votre nombre d’appels entrants.

Alors, avez-vous déjà fait l’une de ces erreurs pour votre communication digitale ? Si c’est le cas, sachez que vous pouvez facilement réparer cela. Si vous avez de bonnes connaissances en digital, ou que vous passez par de bons prestataires, vous trouverez facilement des solutions rapides à mettre en place ! Ces leviers vous aideront à valoriser et développer votre cabinet sur du moyen et du long terme.

Nous accompagnons les avocats dans leur communication digitale depuis bientôt 10 ans. Si vous le souhaitez, vous pouvez faire une demande d’audit digitale gratuite, où nous vous présenterons vos forces et faiblesses et nous vous proposerons des solutions !

Cliquez ici pour faire une demande d’audit digital.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

3 votes

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 148 710 membres, 22878 articles, 126 508 messages sur les forums, 5 100 annonces d'emploi et stage... et 2 000 000 visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR >

[Finalistes Prix de l'innovation] "Ubisoft Legallab, une plateforme pour créer l’inconnu !"

A LIRE AUSSI >

5 sujets que les avocats vont suivre de près en 2022.




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs