Accueil Management Technologies et innovations dans les métiers du droit Open Law

Open Law : de nouveaux projets collaboratifs pour la feuille de route 2019.

Aujourd’hui bien installée dans l’écosystème juridique, l’association Open Law* Le droit ouvert poursuit le développement de projets surfant sur l’innovation collaborative, qui constitue depuis toujours son ADN. Poursuivant les grands chantiers lancés il y a quelques années maintenant, ses membres ont mis en avant 6 projets pour sa feuille de route 2019, présentée le 18 avril.

D’abord, le Prix Open Thèse. Premier projet porté par le fonds de dotation Open Law, créé l’année dernière, ce prix sera lancé le 15 mai, à la Bibliothèque CUJAS, et les candidatures ouvertes dès le lendemain. Le but : récompenser des rédacteurs qui auront publié leur thèse entre 2016 et 2018, en libre accès. Un jury de professionnels, composés de professeurs d’université et de documentalistes d’université, sera chargé de désigner les grands gagnants.

Ensuite, l’association organise actuellement, en partenariat avec l’ERAGE, une université d’été qui aura lieu début septembre à Strasbourg. Les participants se pencheront, durant deux jours, sur le sujet de l’apprentissage du droit par le biais du jeu et de la gamification, et sur les applications concrètes qui ont pu être faites de ces méthodes jusqu’ici. Et côté compétences, le projet Open Badge, qui développe des badges numériques permettant de mettre en avant des compétences non diplômantes, se poursuit.

Open Law a également mis en avant deux événements qui auront lieu cette année : d’une part, la 2ème édition du Forum parlementaire de la legaltech, qui aura lieu le 1er juillet (et dont le Village de la Justice est de nouveau partenaire), et d’autre part, le Paris RegTech Forum, organisé en partenariat avec le Cercle Montesquieu et la Lettre des juristes d’affaires le 2 octobre.
Pour ce second événement, une réflexion est actuellement menée sur les besoins et les solutions des différents acteurs de ce nouveau marché. Un questionnaire sera d’ailleurs envoyé à des RegTech françaises, européennes et internationales, préalablement identifiées afin d’établir des statistiques et déterminer les contours d’un potentiel écosystème.
S’ajoute à cela le 4ème Village de la Legaltech, le principal salon de la Legaltech en France, qui aura lieu les 26 et 27 novembre 2019 à la Cité des Sciences et coorganisé avec Le Village de la Justice.

Dernier projet présenté : un procès fictif, intitulé « Jugé(e) par une plateforme ? », et basé sur un scénario dans lequel un joueur de jeux vidéos en réseau serait sanctionné par la plateforme suite à un mauvais comportement au cours du jeu. Le groupe de travail souhaite par ce biais mener une réflexion sur la justice privée et la justice publique à l’ère du numérique devant les tribunaux. Il a ainsi lancé un appel à contribution afin de trouver des intervenants et de l’aide pour organiser cet événement.

Les grandes thématiques développées par les différents groupes de travail au sein d’Open Law continuent aussi d’être mûris : formation du juriste de demain, interprofessionnalité, legal design, identité numérique … Des chantiers qui mettent une nouvelle fois en avant la portée et la dynamique de l’innovation collaborative.

Clarisse Andry
Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

9 votes