Accueil Mairie du Village Les Habitants du Village Prestataires de services et Solutions pour les professions du (...) Legisway

Pilotage, qualité, timing : une solution de legaltech pensée pour le secteur santé, pharmacie et chimie.

499 lectures

La souplesse et l’aspect modulaire de notre logiciel Contrat’tech permettent d’avoir une approche fonctionnelle, intuitive et collaborative adaptée aux spécificités de cette filière professionnelle. L’objectif : donner aux juristes une visibilité globale pour piloter leurs activités en créant de nouvelles sources de performance pour toute l’entreprise. Legisway accompagne tous les professionnels de santé pour répondre à leurs enjeux actuels et futurs. A chacun sa maturité juridique !

Faites grimper votre potentiel… avec Contrat’tech !

La nécessité de plus en plus absolue d’une vision globale pour manager son activité

Le secteur santé dans sa globalité manque souvent cruellement d’outil de pilotage métier pour consolider ses activités juridiques. Chaque département dispose de ses propres contrats, mais les directions juridiques, générales et/ou financières éprouvent des difficultés lorsqu’il faut effectuer par exemple des revues de contrats ou des due diligence en relation avec des audits d’acquisition ou de cession. Les outils Excel deviennent alors vite ingérables pour piloter et surtout anticiper les risques contractuels !

Le contrat : une matière première incontournable du secteur

En effet, il touche le cœur de métier de ces laboratoires, groupes pharmaceutiques et autres leaders de la chimie. Ces professionnels doivent répondre à une règlementation forte qui s’est renforcée sur le plan de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé.

  • Loi de transparence de Xavier Bertrand 2011 qui a pour but d’améliorer la transparence des liens existant entre les laboratoires pharmaceutiques et les acteurs du champ de la santé
  • Loi de modernisation du système de santé 2016 qui revient notamment sur les conflits d’intérêts avec une déclaration pour rendre publiques les rémunérations versées dans le cadre de collaborations entre industrie et professionnels de santé
  • Organisation de la Pharmacovigilance qui vise la surveillance des effets secondaires nocifs éventuels d’un médicament. Cette mesure gérée par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé à l’échelon National et local s’appuie sur des sources des notifications multiples et transversales dont celles des professionnels de la filière santé qui doivent identifier clairement ces recueils.

Eviter le risque de pénurie dans le circuit de distribution du médicament : un enjeu prioritaire de santé publique

D’autre part, la notion de circuit de distribution est fondamentale dans ces secteurs en particulier sur le médicament. Des contrats de distribution exigeants doivent permettre de s’assurer à l’instant t qu’un produit est bien présent dans telle zone géographique dans les conditions définies au contrat. Des dysfonctionnements peuvent entrainer des ruptures de stocks et générer des pénuries graves dans l’arsenal thérapeutique prévu par la sécurité sanitaire française.

Digilisation, centralisation des contrats, montée en puissance du collaboratif… Des objectifs partagés par toutes les communautés d’utilisateurs Contrat’tech ! Nos clients actifs :

  • SUMITOMO à Lyon, expert japonais du secteur pharmacie-chimie au service du monde agricole
  • LABORATOIRES PIERRE FABRE à Castres, troisième laboratoire pharmaceutique français, santé et dermo-cosmétique
  • LFB à Paris, groupe pharmaceutique spécialiste en biothérapies, des médicaments issus du vivant
  • AGUETTANT à Lyon, laboratoire pharmaceutique dédié au développement, à la fabrication et à la commercialisation de spécialités pharmaceutiques injectables utilisées ou initiées à l’hôpital.

HELLO Legisway !

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

2 votes