Propos recueillis par Simon Brenot
Rédaction du Village de la Justice

 
Guide de lecture.
 

Quand l’humain prend le pas sur l’expert à la direction juridique de Crédit Agricole Consumer Finance.

L’image de la direction juridique enfermée dans sa tour d’ivoire, loin des préoccupations de terrain des opérationnels ? C’est fini ! C’est le message que souhaite faire passer Elisabeth Da Cruz, à l’initiative d’un Forum conçu pour rapprocher la direction juridique des clients internes.
Le Village de la Justice l’a rencontrée pour en apprendre plus sur cette innovation et sur la place de la direction juridique dans son entreprise.

Le Village de la Justice : En quoi a consisté ce Forum ? Pourquoi la dimension physique était-elle importante ?

Elisabeth Da Cruz : "L’événement s’est déroulé sur trois heures, dans des lieux de passage des collaborateurs, sur les deux sites français de l’entreprise. Nous avons souhaité mettre le focus sur les personnes composant la direction juridique. L’équipe s’est donc positionnée sur différents stands illustrant la diversité des expertises qui la composent. Il était primordial d’avoir un échange plus fluide avec les salariés, et cela passait par cette dimension physique et humaine.

"Il était primordial d’avoir un échange plus fluide avec une dimension physique et humaine."

En amont de l’événement, les membres de la direction s’étaient fait prendre en photo façon « Harcourt » pour justement interpeller. Une initiative qui faisait partie d’un plus large plan de communication en interne se déployant sur des supports variés (un film, de courtes interview façon « micro-trottoirs », un quizz). Tout ceci visait à mettre en avant à la fois l’expertise et l’humanité de la direction juridique, dans une logique de proximité avec l’ensemble des interlocuteurs en interne. Nous avons ainsi pu structurer la direction juridique aux yeux des visiteurs, en mettant par ailleurs des visages sur chaque fonction.

Au vu des retours, nos collaborateurs opérationnels ont été réceptifs à notre démarche. Cela s’est illustré tant dans le grand nombre de personnes présentes le jour J, que dans la qualité des messages qui nous ont été adressés au cours et à la suite de l’événement."

La photo de deux membres de la direction juridique de Crédit Agricole Consumer Finance qui se trouvait sur un flyer distribué lors du Forum organisé par la direction juridique à Massy.

Comment votre direction juridique se positionne-t-elle dans la stratégie d’entreprise ?

"Nous avons une politique très volontariste. Nous intervenons sur tous les sujets de l’entreprise, qu’ils soient stratégiques ou non, à tous les niveaux. Le soutien est très important à l’égard de toutes les composantes de l’entreprise.
Nous avons la chance d’être considérés comme indispensables, à la fois en amont de la stratégie d’entreprise, à travers la dimension « relations institutionnelles », et lors de sa mise en application, avec les opérationnels, pour formaliser et sécuriser les différents développements de cette même stratégie.
Enfin, lors d’éventuels contrôles ou contentieux, nous sommes sans arrêts à l’appui des métiers de l’entreprise."

Comment abordez-vous la question de la communication par-rapport à vos clients internes ?

"Il faut avoir une belle capacité d’écoute. Par nature, nous n’avons pas le même langage en termes d’expertise. Il faut donc comprendre en premier lieu le client qui vient nous voir. De même, lors de la restitution de l’analyse, il faut être clair, professionnel et pédagogue. C’est la condition sine qua non pour faire en sorte que l’activité de la direction juridique ait un réel impact."

Animez-vous des réunions avec des opérationnels ?

"Cela fait partie de notre ADN de nous exprimer et de faire entendre la voix de la direction juridique."

"Nous avons, dans notre activité, la nécessité d’animer des réunions. Cela passe évidemment par la veille juridique, qui demeure de notre responsabilité, en nous informant des évolutions juridiques et règlementaires récentes ; également par la publicité des principes à suivre lors d’une négociation contractuelle. Nous accompagnons et formons les collaborateurs de l’entreprise sur les bons réflexes à acquérir. Pour les membres de la direction juridique, il peut être prévu des formations sur la prise de parole en public, la conduite et l’animation de réunions, lorsque certains en ressentent le besoin. Mais cela fait partie de notre ADN de nous exprimer et de faire entendre la voix de la direction juridique en toutes occasions."

Êtes-vous une adepte du legal design ?

"Nous pratiquons effectivement le legal design. C’est même un outil indispensable car la direction juridique est soumise à des contraintes qui se multiplient en interne avec des délais qui se raccourcissent. Par exemple, dans le cadre de l’activité de communication et de publicité de l’entreprise, la règlementation étant stricte, il y a une validation nécessaire de chaque support de la part de la direction juridique. Afin d’accompagner au mieux nos experts Marketing et sécuriser les supports de communication, nous travaillons main dans la main avec eux pour élaborer des normes internes claires, précises et immédiatement exploitables par des non-juristes. C’est l’alliance de la rigueur juridique avec le savoir-faire opérationnel."

Un kakémono pour accueillir le public sur les différents stands tenus par les équipes de la direction juridique de Crédit Agricole Consumer Finance lors du Forum à Massy.

Propos recueillis par Simon Brenot
Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

13 votes

A lire aussi dans la même rubrique :

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs