• 197 lectures
  • 16 août
  • 4.97
 

Quelle certification pour mon logiciel comptable ?

Lorsque l’on est une entreprise, qu’il s’agisse d’une société, d’une micro-entreprise ou autre, certaines obligations sont à respecter en matière de gestion de la comptabilité. Ces obligations se font à plusieurs niveaux selon le statut de l’entreprise et l’utilisation d’un logiciel de comptabilité qui dispose de certaines certifications est également nécessaire. Alors pourquoi faut-il obligatoirement disposer d’un logiciel de comptabilité en entreprise ? À quoi sert ce dernier ? Quelles sont les certifications obligatoires ? Réponses !


Un logiciel pour les entreprises assujetties à la TVA

L’utilisation d’un logiciel de comptabilité conforme, comme celui développé par QuickBooks, est devenue obligatoire pour les entreprises assujetties à la TVA. Les entreprises concernées sont toutes les formes d’entreprise, exceptés les auto-entrepreneurs disposant de la franchise de la TVA (article 293B du CGI). Cette réglementation mise en place à compter du 1er janvier 2018 oblige en effet les entrepreneurs à facturer depuis une solution respectant ces nouvelles règles de conformité.

Les entreprises assujetties à la TVA doivent donc disposer d’un logiciel conforme répondant à certaines conditions. Cette certification permet notamment aux entreprises de s’assurer de la conformité légale et de la pérennité de l’activité de l’éditeur. Il convient donc de bien se renseigner afin de s’assurer que le logiciel choisi pour la prise en charge de la comptabilité de son entreprise dispose bien de la certification nécessaire. Cela fait partie des règles que les entreprises se doivent de respecter pour être en conformité, mais aussi pour s’assurer de disposer d’un outil pertinent et adapté à la gestion de leur comptabilité.

Pourquoi utiliser un logiciel de comptabilité ?

Plus que l’obligation légale qui impose aux entreprises assujetties à la TVA de disposer d’un logiciel de comptabilité conforme, ce dernier va avoir de nombreux avantages pour les entreprises. En effet, il permettra de largement simplifier la gestion de sa comptabilité et de disposer de plusieurs outils utiles au quotidien. La création de devis et de facture directement depuis le logiciel par exemple sera un atout de taille pour créer et archiver ce type de document de manière efficace. La gestion des impayés peut également être incluse afin d’effectuer ses relances en un clic et ainsi d’éviter de perdre du temps.

La gestion des dépenses automatisée par simple photo de la facture est aussi un outil très appréciable pour gérer les dépenses de l’entreprise et archiver tous les justificatifs comme il se doit. Le logiciel peut aussi proposer une trésorerie, un prévisionnel et des tableaux de bord actualisés en temps réel. Qui plus est, certains logiciels proposent même une connexion directe avec le site e-commerce de l’entreprise pour gagner d’autant plus de temps.

Sous forme d’abonnement, le logiciel de comptabilité dédié aux entreprises proposera le plus souvent différentes formules pour s’adapter aux besoins des différentes structures et ainsi aider aussi bien les auto-entrepreneurs à gérer leurs obligations comptables (plus d’informations sur le sujet ici) que les entreprises avec une comptabilité plus complexe.

Quelle certification pour un logiciel ?

Un logiciel de comptabilité conforme doit disposer d’une certification bien spécifique. Seulement deux organismes sont accrédités par le COFRAC (Comité Français d’Accréditation) : l’AFNOR Certification (Association Française de Normalisation) et le LNE (Laboratoire National de Métrologie et d’Essais). Grâce à la certification obtenue de la part de l’un de ses deux organismes, on est ainsi assuré du respect de la norme internationale ISO 9001 pour la bonne conception du logiciel, de la norme ISO/CEI 25 051 pour la bonne qualité du logiciel et de la norme NF 525 qui est une nouvelle loi en vigueur depuis le 1er janvier 2018 pour lutter contre la fraude de la TVA.

En s’assurant qu’un logiciel de comptabilité dispose bien des certifications nécessaires, une entreprise s’assure ainsi de faire le bon choix et d’opter pour un outil bien conçu, de qualité et respectueux des réglementations en vigueur notamment en ce qui concerne le calcul de la TVA. Il est donc important de bien se renseigner avant de faire son choix afin d’opter pour le logiciel souhaité puisque ce dernier sera utilisé parfois durant plusieurs années afin de gérer la comptabilité d’une entreprise et de l’accompagner dans son développement. En cas de doute, il est recommandé de prendre contact avec l’éditeur du logiciel.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

1 vote

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 144 820 membres, 21655 articles, 126 409 messages sur les forums, 4 900 annonces d'emploi et stage... et 2 300 000 visites du site par mois. *


L'Enquête en cours >

Professionnels du Droit, participez à l'enquête Métiers du Droit du Village !

Focus sur >

Etats généraux de la Justice : le brief et les motivations du projet.




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs