Accueil Actualités juridiques du village Vie des professions du droit

Election des Bâtonnier et Vice-bâtonnier du Barreau de Paris : résultats du 2nd tour.

1ere Publication

Voici le résultat des deux tours de l’élection du Bâtonnier de l’Ordre des avocats au Barreau de Paris (et le cas échéant du vice-bâtonnier), pour le mandat 2020/2021, qui se sont tenus les 4 et 6 décembre 2018.

A l’issue des deux tours, marqués par une importante abstention (presque 2/3 des inscrits), c’est finalement le binôme composé d’Olivier Cousi et de Nathalie Roret qui a été désigné par les avocats parisiens pour succéder dans un an, le 1er janvier 2020, à Marie-Aimée Peyron, l’actuel bâtonnier de Paris et à Basile Ader, son vice-bâtonnier.

Ils remportent cette élection face au binôme Carbon de Seze et Nathalie Dubois en obtenant 5.695 suffrages sur les 10.052 suffrages exprimés soit 56,65% des voix. [1]

Le Village de la Justice avait sollicité, avant le premier tour, l’ensemble des candidats ; la règle du jeu du questionnaire était un slogan et trois idées phares. Vous trouverez ci-après pour mémoire les réponses que nous avait fournies le duo gagnant de cette élection.

Olivier Cousi et Nathalie Roret : "La solidarité de tous et la réussite de chacun."

  • Reprendre notre place au TGI. Pour préserver notre place au Palais, nous mettrons en place une permanence quotidienne assurée par le bâtonnier, la vice-bâtonnière ou un représentant de l’Ordre. Aucune charte ou aucun code de bonne conduite ne sera imposé aux avocats, et le lien avec les magistrats renoué grâce à des espaces communs de rencontres.
  • Protéger la collaboration libérale. Pour rendre à la collaboration son aspect libéral, nous souhaitons mettre en place des sentinelles de la collaboration ; une équipe dédiée pour diffuser les bonnes pratiques et permettre de sanctionner les abus (entraves au développement de la clientèle, discriminations, envers les femmes enceintes…). Par ailleurs, nous généraliserons dès la signature du premier contrat, l’assurance perte-collaboration pour soutenir tout collaborateur qui verrait son contrat rompu.
  • Accompagner la transformation numérique. Nous continuerons à ouvrir des champs d’activité, opportunités de nouveaux marchés pour tous les avocats, tout en restant mobilisés pour protéger notre périmètre du droit. Nous voulons un Ordre numérique pour des avocats connectés qui pourront accéder en ligne à des outils mutualisés de documentation, de gestion et de prospection de nouveaux clients. Nous proposerons également un kit installation, des facilités de financement et un parrainage pour accompagner les avocats qui s’installent.

Propos recueillis par Nathalie Hantz,
Rédaction du Village de la Justice.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

19 votes

Notes :

[1Source : Ordre des avocats du Barreau de Paris.