Accueil Actualités juridiques du village Vie des professions du droit

Le salon de l’action juridique au Cameroun (SAJUC) : le grand rendez-vous des passionnés du droit.

Par Eugénie Michèle Ndoumou.

Yaoundé abrite en ce moment, le salon de l’action juridique au Cameroun (SAJUC) sous le thème "information juridique dans les pratiques économiques en Afrique : cas du Cameroun". De nombreuses activités sont au menu de cet événement.

Conférences, séminaires, foire-expositions-ventes, jeu-concours, soirée de gala (etc.), voilà autant d’activités qui meublent ce salon qui rassemble autour d’une même table, des professionnels venus de tout bord et des étudiants.

L’objectif assumé de ce salon est tout d’abord d’informer les étudiants et praticiens sur l’évolution notoire du droit des affaires OHADA en Afrique et en Europe ; l’application des actes uniformes OHADA au Cameroun ; mais également de former ou renforcer les capacités des acteurs économiques et étudiants sur l’usage des exigences des actes uniformes et autres instruments juridiques dans la pratique des affaires et la gestion des contentieux en zone OHADA.

C’est la conférence VIJ (valorisation des instruments juridiques), qui a marqué le début du salon, réunissant de hautes personnalités nationales et internationales de l’univers juridique et fiscal, mais aussi des membres de la société civile venus s’exprimer sur les fondamentaux du droit OHADA, ainsi que son évolution depuis sa création.

Le séminaire prévu pour la circonstance quant à lui, est axé sur deux thèmes principaux : Le premier, le juriste d’entreprise et le contentieux ; le second, le SYSCOHADA révisé et les implications des normes IFRS.

Comme autre activités importante du salon juridique au Cameroun, nous pouvons citer les foires-ventes-expositions, vitrine d’expression et de promotion pour les exposants, venus présenter au public leurs offres et services.

Pour clôturer cette troisième édition du SAJUC qui se veut non seulement le carrefour de l’information juridique au Cameroun, mais aussi un outil d’amélioration des usages juridiques en entreprise et dans la pratique des affaires, une soirée de gala sera organisée pour primer les lauréats du concours de la meilleure dissertation juridique (MDJ), mais aussi pour octroyer des Bourses SIO 2018 et remettre à qui de droit le certificat de fin de formation SAII 2018.

Bien que le nom de l’événement ait été revu, ("Journée national du droit "dans les deux précédentes éditions), l’objectif demeure le même : vulgariser au mieux le droit en général et celui OHADA en particulier afin qu’ils soient davantage connus. Depuis 2016, le cabinet de conseil et de formation GLSD dans sa fonction première de conseils en matière de droit des affaires, fiscalité, comptabilité et gestion dans la zone OHADA et en Europe, a su faire de ce programme un espace privilégié d’échanges et de formation des jeunes étudiants et praticiens de tous les secteurs d’activités en terre Camerounaise.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

1 vote