Poster un message

En réponse à l'article :

In "Serious Games", we trust ! Ou quand les juristes invitent leurs opérationnels à jouer pour apprendre le droit... retour à l'article
11 octobre 2012, 15:40
Que l’on ne s’y trompe pas, utiliser un “Serious Game“ en guise de formation vise surtout à rajeunir l’image des entreprises. Il faut montrer qu’une entreprise s’adapte aux nouvelles générations 2.0, comme le reconnaît Jean-Luc Boiville, chargé de mission au sein de l’unité opérationnelle de formation d’ERDF, “ils (à propos des Serious Games) sont adaptés aux modes d’apprentissage des jeunes générations. Ici le déclic est intervenu avec l’arrivée des juniors au sein des équipes. 25 % du personnel va partir à (...)
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.
Note de la rédaction: Notez que ce forum n'est pas un lieu adapté aux conseils juridiques, qui nécessitent confidentialité et détails, ce que ne permet pas une page publique. Pour cette raison aussi, il n'y a pas d'obligation de réponse de l'auteur. Si vous attentez un conseil précis et personnalisé, il faut consulter un avocat directement.

Ajoutez votre commentaire ici
Qui êtes-vous ?

Sur le Village de la Justice aujourd'hui...



141 590 membres, 19497 articles, 126 000 messages sur les forums, 2 800 annonces d'emploi et stage... et 2 300 000 visites du site le mois dernier. *

L'interview >

L'Economie Sociale et Solidaire, un secteur foisonnant pour avocats engagés.

Focus sur >

Le Guide de l'Avocat Résilient, 30 outils utiles.




LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs