Poster un message

En réponse à l'article :

Vers une inflation des données personnelles ? Par Thomas Bizet, Juriste. retour à l'article
13 août 2014, 14:00
S’il ne faut pas confondre les données personnelles et la vie privée comme le soulignait le Conseil d’Etat [1], il existe un lien profond entre les deux notions. Les données personnelles sont toujours plus nombreuses, les technologies tendent par recoupement à faire de chaque donnée délivrée par un utilisateur une donnée potentiellement personnelle. Elles permettent de constituer un « profil utilisateur », vitrine de la vie privée. Il ne s’agit pas en effet de l’identité absolue de la personne, si ce (...)

[1Le Conseil d’Etat précisait que « les données personnelles sont une partie de ce principe [la vie privée] » dans Conseil d’Etat, Internet et les réseaux numériques, Collection « Les études du Conseil d’État », La documentation Française, 1998)

[2Voir en ce sens, ERTZSCHEID, Olivier, L’homme, un document comme les autres, Hermès, La Revue, 2009/1 n° 53

[3Voir en ce sens, G29, Avis 4/2007 sur le concept de données à caractère personnel, adopté le 20 juin 2007. Disponible sur : http://ec.europa.eu/justice/policies/privacy/docs/wpdocs/2007/wp136_fr.pdf

[4Voir en ce sens, GUENTHER, Rebecca, RADEBAUGH, Jacqueline, Understanding Metadata, National Information Standards Organization, 2004

[5Voir en ce sens PERRIAULT, Jacques, Traces numériques personnelles, incertitude et lien social, Hermès, La Revue, 2009/1 n° 53

[6LOCARD, Edmond, Les preuves de l’identité, J. Desvigne, 1932

[7SWEENEY, Latanya, Policy and Law : Identifiability of de-identified data, Data Privacy Lab Harvard, 2009. Disponible sur http://latanyasweeney.org/work/identifiability.html

[8BOULLIER, Dominique, in Cnil, Vie Privée à l’Horizon 2020, Cahier IP n°1, Cnil, 2012 p. 32

Ajoutez votre commentaire ici
Qui êtes-vous ?

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs