Poster un message

En réponse à l'article :

L’affaire d’Outreau et ses processus pervers : décryptage. Par Marie-Christine Gryson-Dejehansart.
12 mai 2015, 11:00
Il s’agit de partir d’un constat concernant cette sordide affaire : la vérité judiciaire des plaignants, les 12 enfants victimes reconnus comme tels par la Justice, a disparu des médias et par conséquent de la conscience des politiques et de la société toute entière. Autre constat : ce qu’il reste dans la mémoire collective est le mensonge d’enfants carencés susceptibles de ce fait d’inventer des agressions sexuelles qu’ils n’ont pas subies et qui est devenu ce que j’ai appelé le storytelling d’Outreau (...)

[1« La machine à raconter des histoires et à formater les esprits » Christian Salmon édition La découverte 2007

[2« Outreau la vérité abusée » Hugo et cie 2009 et publié en e.book édition revue et augmentée en 2015.

[4P 75 Rapport N° 3125 Au nom du peuple français, juger après Outreau « André Vallini Président, Philippe Houillon Rapporteur. Document d’information Assemblée Nationale.

[51998 Editions La découverte.

[7« Retour à Outreau, contre-enquête sur une manipulation pédocriminelle ».

modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.
Ajoutez votre commentaire ici
Qui êtes-vous ?