Poster un message

En réponse à l'article :

Usages non autorisés des données personnelles : l’évolution “révolution” du droit d’opposition. Par Pierre Roquefeuil, Avocat.
2 février, 15:30
Le nouveau règlement données personnelles, applicable le 25 mai 2018, renforce considérablement le droit d’opposition justement en incitant le responsable du traitement à arrêter le traitement sans attendre de confirmation sur le bien fondé d’un “motif légitime”. Et cela ne semble pas avoir été relevé jusqu’à maintenant, alors pourtant que la nouvelle disposition a potentiellement un impact important sur les procédures de gestion de nombreux processus informatiques impliquant des données personnelles, sur (...)
modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.
Ajoutez votre commentaire ici
Qui êtes-vous ?