Poster un message

En réponse au commentaire :

rien d’aberrant retour à l'article
7 juin 2017, 09:34, par Emi

Je ne vois pas en quoi la reconnaissance d’un statut de géniteur sous X porte atteinte aux droits de la femme alors qu’elle peut décider seule de pratiquer un IVG ou d’accoucher sous X comme le rappelle bien cet article
Les femmes ont certes des droits spécifiques et doivent être protégées dans les situations sensibles qui les caractérisent, en revanche ces droits ne peuvent porter atteinte aux hommes qui ne peuvent se voir imposer une grossesse non désirée par exemple.
Avoir un enfant ne doit pas être une décision unilatérale mais un projet commun assumé sur le long terme...
Il n’est pas seulement question d’hommes ou de femmes mais surtout d’enfants qui seront certainement mieux élevés par des personnes qui les ont désirés plutôt que par des personnes à qui on a imposé des obligations morales ou pécuniaires

Prônons le droit d’assumer ses propres choix plutôt que le droit de disposer de son corps sans prendre en considération tous les enjeux liés à une grossesse et plus généralement à la vie d’un enfant..

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.
Note de la rédaction: Notez que ce forum n'est pas un lieu adapté aux conseils juridiques, qui nécessitent confidentialité et détails, ce que ne permet pas une page publique. Pour cette raison aussi, il n'y a pas d'obligation de réponse de l'auteur. Si vous attentez un conseil précis et personnalisé, il faut consulter un avocat directement.

Ajoutez votre commentaire ici
Qui êtes-vous ?

Sur le Village de la Justice aujourd'hui...



141 940 membres, 19877 articles, 126 035 messages sur les forums, 2 600 annonces d'emploi et stage... et 2 800 000 visites du site par mois. *

Le "Calendrier de l'Après" >

Chaque jour de semaine de janvier, une info, une idée, par le Village de la justice !

Focus sur >

Petit lexique des nouveaux métiers du droit.




LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs