Poster un message

En réponse à l'article :

Photographier et exploiter l’image des biens d’autrui. Par Hortense Moisand, Avocat.
12 septembre, 17:00
La liberté des sujets photographiés n’est pas absolue La liberté du photographe est grande sur les sujets représentés, les angles choisis, les formats retenus, que cela soit en tant qu’auteur ou en tant qu’artisan photographe. La liberté de création a été réaffirmée il y a un an dans la loi du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine. Son article 1er semble limpide « la création artistique est libre ». Mais cette liberté, comme toutes les libertés n’est pas sans (...)
modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.
Ajoutez votre commentaire ici
Qui êtes-vous ?