Poster un message

En réponse à l'article :

Occupation sans titre du domaine public : le choix des armes. Par Etienne Colson, Avocat.
13 juin, 15:00
Le plus souvent, il est fait un usage commun et impersonnel d’un tel domaine. Ainsi des piétons qui empruntent une voie communale les menant à un monument public dont ils feront la visite, payante ou non. Mais le domaine public peut aussi faire l’objet d’une utilisation privative. Il en est ainsi lorsqu’une portion de ce domaine est soustraite à l’usage commun au profit d’une personne déterminée aux fins d’installer sur les trottoirs municipaux, qui une terrasse de café, qui un kiosque à journaux… (...)

[1L2122-1 du CGPPP

[2L2125-1 du CGPPP.

[3CE, 16 mai 2011, Commune Moulins, req.n°317675

[4CE, 11 février 2013, req.n°347475.

[5CE, 13 février 2015, VNF, req.n°366036.

modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.
Ajoutez votre commentaire ici
Qui êtes-vous ?