Poster un message

En réponse à l'article :

La protection des femmes et des mineurs au Maroc et en France. Par Brahim Oul-Caid, Etudiant.
11 octobre, 11:00
Introduction D’abord, le rapport dichotomique homme-femme était et reste, toujours, une source intarissable de débats et de controverses infinis. L’homme et la femme développent la haine et la méfiance si bien que la femme, en tant que la partie faible, est tombée victime de plusieurs sorts maléfiques et est exposée à des sévices et violences sans fin. Depuis la nuit des temps, la différence physionomique entre la femme et l’homme, qui fait que l’un soit plus fort et plus violent que l’autre, fait en (...)
modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.
Ajoutez votre commentaire ici
Qui êtes-vous ?