Poster un message

En réponse à l'article :

Juristes, 3ème étape pour une expatriation réussie : l’éloge de la concession. Par Sarah Ouis, Legal Counsel.
15 mai, 11:30
Il s’agit ici de comprendre la réalité, cultiver son humilité, accepter la difficulté et maitriser l’art de la concession. Je partage ici ma propre erreur d’avoir orgueilleusement ou désespérément imaginé qu’une ville comme Londres pouvait potentiellement avoir besoin d’une juriste française fraichement diplômée d’un Master 2 en droit pour booster son économie. Après tout, j’étais juriste civiliste, maitrisant l’une des langues les plus parlées au monde et un système juridique diffèrent du leur. Et pourtant… (...)
modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.
Ajoutez votre commentaire ici
Qui êtes-vous ?