Poster un message

En réponse à l'article :

L’affaire des présumés faux meubles de Jean Prouvé : un marchand d’art renvoyé devant le Tribunal. Par Béatrice Cohen, Avocate. retour à l'article
19 juillet 2019, 17:00
Eric Touchaleaume est un marchand d’art spécialiste du mobilier des années 1950. Il se passionne pour le designer nancéien Jean Prouvé, icône de l’habitat industriel dont le mobilier se reconnaît notamment avec le piètement en compas, dit en « V ». Touchaleaume décide de lui dédier sa galerie. Il sillonne ainsi le monde pour se constituer un stock très important et contrôler la cote du designer. Ses réseaux en Afrique, avec l’entremise notamment du brocanteur algérien Abdelhakim Bouadi, lui permettent (...)
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.
Note de la rédaction: Notez que ce forum n'est pas un lieu adapté aux conseils juridiques, qui nécessitent confidentialité et détails, ce que ne permet pas une page publique. Pour cette raison aussi, il n'y a pas d'obligation de réponse de l'auteur. Si vous attentez un conseil précis et personnalisé, il faut consulter un avocat directement.

Ajoutez votre commentaire ici
Qui êtes-vous ?

Sur le Village de la Justice aujourd'hui...



144 580 membres, 21434 articles, 126 352 messages sur les forums, 3 900 annonces d'emploi et stage... et 2 100 000 visites du site par mois. *

C'est nouveau >

Du nouveau sur Le Village : vos notifications personnalisées !

Focus sur >

Comment libérer les freins au recrutement des cabinets d'avocats ?




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs