Poster un message

En réponse au commentaire :

Sans titre retour à l'article
19 août 2019, 21:37, par Raymond LEOST

Excellente analyse et partagée par un non-avocat mais praticien associatif national, bénévole docteur en droit et universitaire
Ajoutons qu’un juge peut donner gain cause à une partie par l’autre partie (plutôt son conseil) n’a pas su avancer le bon argument et que l’instabilité de la règle de droit ne peut être prise en compte par un traitement de données.
La relation avec le client est un élément ignoré des statistiques.
En tout cas, dans le réseau associatif, le bouche à oreille reste la meilleure garantie d’un avocat pour avoir des clients.
Dans le domaine traité, on distingue très rapidement parmi les avocats adverses, lesquels travaillent réellement dans l’intérêt de leurs clients par leur stratégie, lesquels sont de bons juriste par leur raisonnement, des avocats qui seraient des avocats médiocres absolument à déconseiller.

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.
Note de la rédaction: Notez que ce forum n'est pas un lieu adapté aux conseils juridiques, qui nécessitent confidentialité et détails, ce que ne permet pas une page publique. Pour cette raison aussi, il n'y a pas d'obligation de réponse de l'auteur. Si vous attentez un conseil précis et personnalisé, il faut consulter un avocat directement.

Ajoutez votre commentaire ici
Qui êtes-vous ?

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs