Poster un message

En réponse au commentaire :

2e utilisation thérapeutique retour à l'article
24 mars 2020, 21:54, par Benoît Philippe Gilligmann

Bonsoir,

Quelques commentaires sur votre long article sur le thème à la mode du moment :
- le PCT n est absolument pas nécessaire pour "générer" une protection mondiale, il est tout à fait possible de le faire via des extensions directes selon la CUP
- l intérêt majeur de ce système est uniquement de décaler l entrée en phase régionale/nationale, et donc ces décisions de protection géographiques, très coûteuses, à 30 mois au lieu de 12 [mais p.e.x Taïwan n en fait pas partie...]
- pour faire valoir une protection provisoire, une publication anticipée est possible...
- il est également possible de breveter des principes actifs connus pour une 2e utilisation thérapeuthique. C est fondamental et ancré dans la CBE. Il existe même des décisions G sur la brevetabilité posologie... Donc parler d un besoin de "définir" de nouveaux composants pour en garantir la brevetabilité c est plus qu induire en erreur, c est erroné !

Merci en tous les cas pour la lecture & bonne soirée

PS : intéressé par le contenu de votre thèse, ça a l air assez divertissant...

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.
Note de la rédaction: Notez que ce forum n'est pas un lieu adapté aux conseils juridiques, qui nécessitent confidentialité et détails, ce que ne permet pas une page publique. Pour cette raison aussi, il n'y a pas d'obligation de réponse de l'auteur. Si vous attentez un conseil précis et personnalisé, il faut consulter un avocat directement.

Ajoutez votre commentaire ici
Qui êtes-vous ?

LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs