Poster un message

En réponse à l'article :

Le harcèlement moral, la mauvaise foi et le juge. Par Eva Touboul, Avocat. retour à l'article
23 septembre, 16:00
Voici ce que la cour a exactement décidé le 16 septembre 2020 : l’absence éventuelle dans la lettre de licenciement de mention de la mauvaise foi avec laquelle le salarié a relaté des agissements de harcèlement moral n’est pas exclusive de la mauvaise foi de l’intéressé, laquelle peut être alléguée par l’employeur devant le juge. On savait que l’employeur pouvait licencier le salarié qui dénonçait du harcèlement moral ou sexuel de mauvaise foi. Mais jusqu’à lors, nous pensions, pauvres avocats que nous (...)
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.
Note de la rédaction: Notez que ce forum n'est pas un lieu adapté aux conseils juridiques, qui nécessitent confidentialité et détails, ce que ne permet pas une page publique. Pour cette raison aussi, il n'y a pas d'obligation de réponse de l'auteur. Si vous attentez un conseil précis et personnalisé, il faut consulter un avocat directement.

Ajoutez votre commentaire ici
Qui êtes-vous ?

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs